Gabon: la police tire à lacrymogène sur des élèves à Port-Gentil

Image illustrative © D.R

Alors que des milliers d’élèves du lycée technique Jean Fidèle Otando et du lycée Joseph Ambouroue Avaro battaient le bitume ce lundi 08 avril 2019 pour protester contre les mesures gouvernementales touchant l’éducation, ces derniers ont été violemment dispersés par les forces  de sécurité.



Face à la mesure prise par le ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou visant à réformer les modalités d’attribution des bourses, des milliers d’élèves ont décidé de protester pacifiquement sur l’ensemble du territoire national. Dans la capitale économique les élèves n’ont pas pu mener leur action à terme suite à l’intervention des agents des forces de police.

Dans une vidéo parvenue à la rédaction de Gabon Media Time, on peut entendre des tirs visiblement de gaz lacrymogène lancé sur les milliers d’élèves venus manifester leur refus de voir aboutir ce projet. Dans le même temps des agents ont chargé pour disperser le mouvement.

Un énième coup d’éclat des policiers gabonais qui sont reconnus faire preuve de zèle lors de manifestations pacifiques organisées par leurs compatriotes. Cette situation pourrait d’ailleurs pousser d’autres établissements à entrer dans la danse.

Laissez votre commentaire