jeudi,29 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: la paix des braves, «une dérision» selon le BDP

Gabon: la paix des braves, «une dérision» selon le BDP

Ecouter cet article

C’est au cours d’un point de presse animé le lundi 12 avril 2021 que le Bloc démocratique populaire (BDP) a tenu à réagir à l’appel à la paix des braves lancé par une soixantaine de partis membres du Conseil national de la démocratie (CND). A cet effet, le leader de cette formation politique Paskhal Nkoulou, tout en déclinant cet appel, a jugé que celui-ci n’avait pas lieu d’être. 

Lancé par le secrétaire exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC) Guy Christian Mavioga, puis adopté à une large majorité par le CND, l’appel à la paix des braves semble toutefois rencontrer quelques oppositions. C’est le cas du Bloc démocratique populaire qui au cours d’un point de presse a dit non à cette initiative estimant que le Gabon ne courait, pour l’heure, aucune situation « grave » qui paralyserait le fonctionnement de l’Etat, et qui justifierait un énième dialogue.

En effet, pour le président de cette formation politique l’urgence est plus dans l’amélioration des conditions de vie des populations surtout dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19. « La demande d’un rassemblement des forces politiques sous le prétexte de réconcilier les Gabonais entre eux est tout simplement une dérision. C’est du sparadrap sur une jambe en bois », a estimé Paskhal Nkoulou.

Sur un tout autre plan, le Bloc démocratique populaire n’a pas manqué de saluer le retour de René Ndemezo’Obiang dans les rangs du Parti démocratique gabonais et qui selon Paskhal Nkoulou et les siens contribue à l’unité de la province septentrionale, et partant du Gabon, autour de l’action du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. 

Laissez votre commentaire