Gabon : la mise en oeuvre du programme Ecofac6 examinée par le Comité de suivi national

Gabon Gabonmediatime Comité De Suivi Ecofac6 Gabon
Une vue de la réunion du Comité de suivi national du Programme Régional d'Appui pour la Préservation de la Biodiversité et les Écosystèmes Fragiles d'Afrique Centrale © D.R.

Ce jeudi 27 février 2020 s’est tenue à l’hôtel Radisson Blu de Libreville la réunion du Comité de suivi national du Programme Régional d’Appui pour la Préservation de la Biodiversité et les Écosystèmes Fragiles d’Afrique Centrale (ECOFAC6).  Il était question lors de cette session de travail d’examiner le processus de mise en oeuvre de ce programme qui est un appui direct à près de 12 aires protégées réparties sur les sept états et huit paysages prioritaires pour la conservation mais qui contribue également à une économie verte ainsi qu’à la lutte contre le changement climatique.  


C’est en présence du ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan climat et du plan d’affectation des terres, Lee White et du ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Sosthène Ossoungou Ndibangoye que s’est déroulée la réunion du Comité de suivi national du Programme Régional d’Appui pour la Préservation de la Biodiversité et les Écosystèmes Fragiles d’Afrique Centrale. Une séance de travail qui avait en toile de fond la mise en oeuvre dudit programme financé par l’Union européenne sur le plan national . 

En effet, ce comité de suivi a pour mission entre autres l’examen des recommandations issues des concertations locales au niveau des aires protégées, la formulation des propositions visant à accroître les synergies entre le niveau régional et national du programme régional ECOFAC6, mais aussi l’identification des questions émergentes au niveau national pouvant être inscrites à l’agenda du Comité de pilotage régional. 

Ce programme d’appui a pour objectif essentiellement la coordination des activités socio-économiques et sectorielles dans le paysage, la gestion efficace des aires protégées et l’implication des populations riveraines mais surtout le renforcement des structures de gestion des aires protégées et de leur personnel. 

Pour rappel, le programme ECOFAC 6 a été mis en place en août 2017. Il prendra fin en octobre 2023. Il s’agit d’un programme de conservation commun à sept Etats d’Afrique centrale à savoir le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, le Tchad et Sao Tomé et principe.

Laissez votre commentaire