jeudi,21 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: la mairie de Libreville promet des sanctions contre les citoyens inciviques

Gabon: la mairie de Libreville promet des sanctions contre les citoyens inciviques

Ecouter cet article

Le lundi 11 octobre 2021, le 4ème Adjoint au maire en charge de l’environnement et du domaine communal, Édouard Nziengui Nziengui et le directeur général de l’environnement Alix Sougou et son équipe ont procédé au lancement d’ une opération afin d’enrayer le phénomène des points noirs. Une action qui vise à lutter plus efficacement contre la problématique de l’insalubrité en envisageant des sanctions contre tous citoyens posant des actes inciviques.  

La question de l’insalubrité qui envahit Libreville était au centre d’une action sur le terrain. C’est sur instruction du maire de la commune de Libreville Christine Mba Ndutume épouse Mihindou que  le 4ème Adjoint en charge de l’environnement et du domaine communal a procédé au lancement de cette opération d’assainissement des six arrondissements de la commune. 

Au cours de cette action sociale, les organisateurs ont profité de l’occasion pour rappeler son importance et en appeler à la responsabilité des populations souvent à l’origine de l’amoncellement des d’immondices. « Il s’agit de manière organisationnelle et dans la continuité de supprimer ces dépotoirs anarchiques créés par l’incivisme des populations sur le domaine communal, qui avilissent au quotidien notre cité », peut-on lire sur la page Facebook de l’hôtel de ville.

Après cette tournée de sensibilisation, de nettoyage et de marquage des points d’apport volontaires dans les différents arrondissements de la commune de Libreville, les autorités municipales ont annoncé qu’elles passeront désormais à la répression, en s’appuyant sur les textes en vigueur. Ainsi, les personnes surprises en train de jeter des ordures dans la rue pourront désormais écoper de sanctions.

Véritable épine sous le pied du gouvernement, la problématique des insuffisances observées dans la lutte contre l’insalubrité et le déficit en éclairage public a déjà fait l’objet de nombreuses séances de travail. Gageons qu’un plan soit mis en place pour pallier définitivement le problème et que ce type d’opération soit pérenne pour gagner l’assentiment des riverains afin qu’ils se mettent aussi à pied d’oeuvre pour donner à toutes les communes de la capitale gabonaise et de l’intérieur du pays leur image d’antan.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop