Gabon: la Mairie de Libreville doit plus de 27 milliards à la CNSS 

Hôtel de ville de Libreville © D.R

Alors que la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) interpellait une centaine d’entreprises, administrations, collectivités locales et territoriales « non à jour dans le versement de leurs cotisations sociales depuis plusieurs trimestres » sur la nécessité de s’acquitter de cette charge sociale, la Mairie de Libreville semble faire fie de la situation de précarité dans laquelle elle plonge ses agents. Pour preuve, elle accumule auprès de cet organisme une dette de près de 21 milliards de FCFA. 

GABON LIBREVILLE

Très souvent en première ligne en ce qui concerne les prélèvements de tous types d’amendes et taxes auprès des commerçants, la Mairie de Libreville occupe la première place du classement des entreprises dont la dette auprès de la CNSS est estimée à plus d’un milliard de FCFA. 

Selon un rapport d’audit de la CNSS que Gabon Media Time a pu consulter, cette collectivité locale ne s’est pas acquitté des cotisations sociales de son personnel soit un montant faramineux de 21 448 943 000 FCFA. Une dette colossale, qui laisse penser qu’elle n’a pas versé les prélèvements faits sur les salaires des employés depuis plusieurs années. 

Une situation déplorable imputable selon certaine indiscrétion à l’equipe municipale precedente dirigée par Rose Christiane Ossouka Raponda, alors qu’elle disposait d’un budget primitif de 27,517 milliards de FCFA en 2018. 

Laissez votre commentaire