dimanche,19 septembre 2021
AccueilActualitésCultureGabon: la livraison du Complexe culturel d’Odzambogha prévue le 26 octobre prochain

Gabon: la livraison du Complexe culturel d’Odzambogha prévue le 26 octobre prochain

Ecouter cet article

Le contentieux opposant la mairie de Mitzic au président d’honneur de l’association G25 Andrew Gwodog, sur le Complexe culturel d’Odzambogha vient enfin de trouver son épilogue après trois ans de procédure. En effet,  selon le verdict rendu ce 30 août 2021 par le tribunal de première instance d’Oyem, la paternité dudit complexe a été reconnue à l’ancien membre du gouvernement. Un dénouement heureux qui devrait permettre son inauguration le 26 octobre 2021. 

Après une bataille judiciaire qui aura durée 3 ans et la confiscation quasi forcée de ce chef d’œuvre architectural, les populations de Mitzic en particulier et la jeunesse gabonaise peuvent pousser un ouf de soulagement à l’issue de ce procès. En effet, offert gracieusement le 08 juillet dernier à l’Etat par l’entremise du ministre de la Culture Michel Menga M’Essone, le Complexe culturel d’Odzambogha devrait contribuer à la promotion du patrimoine culturel. 

Erigé sur l’ancienne place de l’indépendance de Mitzic, ce complexe couvre une superficie de 2000 m2. Il comprend une bibliothèque dotée de plus de 1000 livres, une salle multimédia, un parc à jeux pour les tout petits, une salle de fête, un salon VIP, une salle de réunion, des bureaux, une galerie marchande, une tribune officielle de 300 places, des bancs publics et des blocs de toilette. La remise officielle des clefs de cette structure se fera le 26 octobre prochain.

A noter que les fresques artistiques et autres sculptures qui ornent le complexe, tel que la statue du grand guerrier Afiri Kara, sont le fruit d’un travail collectif avec certains historiens Ekang, des sources orales et des artistes gabonais diplômés de l’Ecole nationale des arts et manufactures (ENAM). Ce joyaux architectural s’inscrit dans l’ambition du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba de porter haut le développement de la jeunesse de manière a construire le goût de l’étude, de l’effort ainsi que le sens de la civilité sans discrimination et exclusion. 

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Enami Shop