jeudi,6 août 2020
Accueil A La Une Gabon: la Linaf appelée à se justifier sur la subvention du national...

Gabon: la Linaf appelée à se justifier sur la subvention du national foot

C’est par le biais d’une lettre dont Gabon Media Time a reçu copie, que le ministre des Sports et de la Vie associative a saisi le président de Ligue nationale de Football (Linaf) Brice Mbika Ndjambo aux fins que ce dernier lui fasse le point sur les dépenses relatives à la subvention du national foot dont le budget s’élevait à 1 milliard deux cent cinquante sept millions neuf cent soixante dix neuf mille cinq cent F CFA ( 1 257 979 500). Une démarche tout à fait logique du ministère des Sports quand on sait que les compétitions ne sont pas allées à leur terme en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19.  

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Franck Nguema tout fraîchement reconduit dans ses fonctions de ministre des Sports, de la Jeunesse, chargé de la Vie Associative veut certainement voire claire dans la gestion des fonds alloués aux championnats nationaux de football de première et seconde divisions

C’est en cette occurrence que son département ministériel a saisi par courrier référencé au n°000221/MSJVA/CABM/CDA datée du 24 juillet 2020 dans laquelle il est mentionné que pour le compte du championnat national de football de D1 et D2, « Un budget pour la saison sportive 2019-2020, d’un montant de 1 257 979 500 FCFA, dont 1 215 261 500 FCFA au titre de la subvention de l’Etat et 42 718 000 FCFA issus de vos recettes propres. Ledit budget, qui a été validé par votre assemblée générale avec les clubs de D1 et de D2, portait sur le financement des clubs, l’organisation des matches, la location des stades, le fonctionnement de la Linaf, la communication, les commissions », a rappelé le ministre au président de la Linaf.  

Cette subvention avec le concours du président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a été prise en charge comme le précise le ministre Franck Nguema à hauteur de « 1 000 000 000 de FCFA par le sponsor officiel Gabon Oil Company (GOC), entreprise publique, et d’autre part, pour la somme de 215 261 500 FCFA tirés dans les moyens disponibles du Ministère en charge des Sports ». 

Au terme du rappel nécessaire à la compréhension et la connaissance des enjeux financiers de la saison footballistique 2019-2020, celui qui est à l’origine du renouveau des Panthères du Gabon, la sélection nationale a expliqué les raisons de cette démarche. D’abord en tenant compte de « l’orthodoxie financière et compte tenu de l’arrêt officiel du championnat national de football de D1 et D2, décidé le 09 juillet 2020 par le Comité Exécutif de la FEGAFOOT » qui commande de « communiquer les justificatifs des dépenses des fonds qui ont été alloués à votre compétition, par des paiements du Trésor Public, à hauteur de 519.943.657 FCFA ». 

Ensuite rappelant la situation née du fait que la subvention de l’Etat pour ladite saison comptait pour la première division « 15 journées et 04 play-offs, soit un total de 99 matches »  et pour la seconde « 10 journées et 04 play-offs, soit un total de 55 matches » et que les contraintes liées à la crise sanitaire ont contraint les autorités à l’arrêt du championnat le rendant ainsi effectif de 37,66% pour les deux divisions. Soit « 06 journées et 42 matches en D1 soit un taux de réalisation de 42,42%  et 03 journées et 16 matches en D2 soit un taux de réalisation de 29,09%  ».

Des matches pour lesquels « l’Etat a décaissé 519 943 657 FCFA sur une subvention globale de l’Etat de 1.215.261.500 FCFA, soit un taux de réalisation globale de 42,78% », et ce qui démontrent clairement que les décaissements de l’État ont permis de couvrir intégralement les charges correspondant à l’exécution du championnat national 2019-2020 arrêté, lequel a donné lieu à un classement officiel des vainqueurs de D1 et de D2. 

Gageons que le président de Ligue nationale de Football (Linaf) Brice Mbika Ndjambo fera preuve de diligence pour transmettre à temps tous les justificatifs détaillés de la LINAF et de tous les clubs de D1 et D2  aux fins de permettre au ministre en charge des Sports Franck Nguema de mettre en branle « une reddition des comptes dans les meilleurs délais ». 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt