mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: la jeune garde de Démocratie Nouvelle rend hommage à George Floyd

Gabon: la jeune garde de Démocratie Nouvelle rend hommage à George Floyd

C’est à l’occasion d’une conférence-débat organisée le jeudi 11 juin 2020 sous le thème « la situation raciale aux États-Unis » que les jeunes militants de Démocratie Nouvelle (DN) ont tenu à saluer la mémoire de George Floyd, Afro-américain récemment tué par un policier à Minneapolis aux États-Unis. Occasion pour Dr. Boniface Ofandjali et Dr. Pierre Willy Loundou, tous deux enseignants-chercheurs, spécialistes des questions panafricaines, d’évoquer le racisme à sa racine tout en invitant l’assemblée restreinte, essentiellement constituée d’étudiants, à s’approprier la notion d’africanisme. 

La salle aurait pu être bondée de monde mais contexte sanitaire oblige, seule une dizaine de personnes ont pu assister à la conférence-débat organisée par le président des jeunes de la DN, Nicolas Ondo Obame, par ailleurs doctorant en études américaines. Pour ce faire, l’ancien président de la mutuelle de l’université Omar Bongo (UOB) a convié deux éminents chercheurs pour l’accompagner, en l’occurrence Dr. Boniface Ofandjali et Dr. Pierre Willy Loundou. Ensemble, ils ont entretenu l’assemblée sur les questions relatives à l’affaire George Floyd et ses sources lointaines. 

Pendant près de 2 heures d’échanges qui ont essentiellement consisté à refaire la genèse du mouvement panafricaniste et les causes explicatives de son aliénation au profit d’une occidentalisation implicite mais voulue. « la mort de George Floyd est pour moi dans l’histoire quotidienne des Noirs américains depuis leur arrivée en 1619 à James Town en Virginie.[…] En somme, j’ai expliqué aux étudiants présents que le silence des Africains revient à l’agonie du panafricanisme qui est devenu un mouvement isolé et facultif. Il est temps de se réveiller », a-t-il martelé. 

Pour sa part, Nicolas Ondo Obame a critiqué le silence des autorités gabonaises promptes à réagir pour défendre les causes occidentales. « La journée d’aujourd’hui est un hommage à George Floyd. Tué pour le seul fait qu’il était Noir. Nous voulions dénoncer le silence des Africains en particulier du Gabon face à cette situation qui mobilise le monde entier. Par la suite nous allons déposer un mémorandum auprès des ambassades pour dire que le Gabon est contre le racisme », a-t-il conclu. Espérons que cette initiative saura interpeller les consciences collectives sur l’importance de lutter contre les différences en tous genres. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt