Gabon: la HAC convoque à nouveau les responsables de stations radio et télévision

Quelques membres de la HAC après leur prise de fonctions @ Gabonactu.com

Dans un communiqué daté du mardi 22 janvier 2019, parvenu à la rédaction de Gabon Media Time, la Haute autorité de la communication (HAC) s’est réunie à son siège sis à l’avenue de la Libération, afin d’examiner les résultats de ses séances de travail tenues en 2018. Ayant constaté que plusieurs médias ne s’étaient pas présentés à sa convocation, l’autorité de régulation a entrepris de les convoquer à nouveau tout en précisant que toute absence fera cette fois-ci l’objet d’une sanction.

GABON LIBREVILLE

Examinant le rapport d’enquête menée par l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) relatif à l’inventaire des stations de Radio Fm et des stations de télévision analogique qui émettent sur le territoire national, la HAC avait procédé à la convocation de ces médias exerçant irrégulièrement devant elle, le 6 décembre dernier. Depuis cette date, rares sont les responsables de médias qui ont déféré.

Souvent réputée pour son côté repressif, la HAC a surpris en invitant à nouveau ces acteurs de la communication selon un calendrier strict. Les convocations se feront sous 3 dates. Notamment ce mercredi 23 janvier, le lundi 28 janvier 2019 et le mercredi 30 janvier 2019 à partir de 9 heures pour respectivement les radiodiffusions de la province de l’Estuaire, les stations de télévision analogique de l’Estuaire et de l’intérieur du pays et des stations de radiodiffusion de l’intérieur du pays.

Par ailleurs, la HAC a prévenu ses opérateurs que toute absence, justifiée ou pas, les exposerait à des sanctions administratives et/ou pécuniaires conformément aux dispositions pertinentes de l’article 45 de l’Ordonnance N° 00000010/PR/2018 du 23 février 2018 portant création et fonctionnement de la Haute Autorité de la Communication.

Laissez votre commentaire