jeudi,30 juin 2022
AccueilA La Une Gabon: la HAC condamne les attaques de la Calotte contre le président...

 Gabon: la HAC condamne les attaques de la Calotte contre le président de l’OPAM

Ecouter cet article

La séance plénière de la Haute autorité de la communication (HAC) qui s’est tenue le vendredi 13 mai dernier était l’occasion pour le Collège des Conseillers Membres de cette autorité administrative de s’insurger contre la recrudescence d’attaques  confraternelles entre journalistes constatée ces dernières années. C’est notamment le cas du journal la Calotte qui dans un récent article s’est violemment attaqué au président de l’Organisation patronale des médias (OPAM) Telesphore Obame Ngomo. 

En effet, au cours de cette séance plénière extraordinaire, les conseillers membres de la HAC ont auditionné le directeur de la publication du journal Bazooka Kombe Konaté, qui représentait en même temps Charles Steeve Bibalou, directeur de publication du journal la Calotte. Concernant ce dernier, le gendarme des médias est longuement revenu sur les écarts dont il s’est rendu coupable. 

La HAC a de ce fait tenu à insister sur « leur responsabilité suite aux dérives éthiques et déontologiques » observées ces derniers mois. C’est notamment le cas de la Calotte à qui il est reproché d’avoir commis un article « injurieux, discriminant, calomnieux, truffé  d’insinuations malveillantes et attentatoire à la dignité et à l’honorabilité de Monsieur Télesphore  Obame Ngomo, journaliste et Président de l’organisation patronale des médias (OPAM) ». « Des  agissements contraires aux dispositions des articles 44 et 87 de la loi n° 019/2016 du 09 août  2016, portant Code de la Communication en République gabonaise », indique la Haute autorité de la communication. 

Des agissements qui, il faut le souligner, se sont multipliés ces dernières années, favorisés par la création tous azimuts de médias fantoches qui n’hésitent pas à attaquer d’autres confrères en violation de toute règle déontologique.  « La HAC a tenu à rappeler aux deux journaux incriminés que la liberté de la presse ne  saurait s’accommoder de procédés liberticides consistant notamment à violer la vie privée des  citoyens quels qu’ils soient, et à porter atteinte à leur dignité », indique le communiqué de la HAC.

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Pub - Batidays- BATIPLUS
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x