mardi,17 mai 2022
AccueilA La UneGabon: la grotte d’Iroungou se livre bientôt au Musée national

Gabon: la grotte d’Iroungou se livre bientôt au Musée national

Ecouter cet article

Repère caché de nombreux objets datant du 14e siècle, dont plus de 1 490 perles en calcite, des dents d’animaux percés et des squelettes humains, des bracelets en fer et en cuivre, la grotte d’Iroungou constitue un trésor du Gabon situé dans la province de la Ngounié. En Août prochain, la grotte fera l’objet d’une exposition au Musée national des rites et traditions sous le thème « Iroungou de l’ombre la lumière ». 

C’est à la faveur d’une conférence qui s’est tenue à Libreville, le week-end écoulé, à l’initiative du Rotary club Libreville Okoumé, que la Grotte d’Iroungou a été présentée au public. Une conférence animée par Richard Oslisly, l’archéologue à l’origine de la découverte de cette grotte qui compte parmi les biens naturels et mixtes du Gabon. 

Les trésors d’Iroungou seront bientôt exposés au musée national du Gabon. Selon Richard Oslisly, dans la grotte, se trouvent plusieurs objets datant du 14e siècle, dont plus de 1 490 perles en calcite, des coquillages percés, près de 40 dents d’animaux percés, des cloches en fer, des bracelets en fer et en cuivre qui permettent selon l’archéologue, de voir le cheminement des populations et les axes commerciaux. 

On y trouverait un peu plus de 512 objets comptabilisés dont des objets inconnus, l’ergot de rapace, des cônes marins qui supposent des échanges avec des populations de la côte, des herminettes, et surtout, 27 squelettes dont 7 femmes, 3 enfants et des hommes. Un endroit unique au monde, selon Richard Oslisly.

Il faut noter que, « Iroungou de l’ombre la lumière », est une exposition virtuelle rendue possible grâce à un programme scientifique développé à cet effet. L’objectif étant de permettre aux populations qui se rendront au musée national, de découvrir Iroungou comme si elles y étaient.

Global Media Time Gif
Enami Shop