dimanche,29 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: la géolocalisation des quartiers de Libreville au coeur d’un échange entre...

Gabon: la géolocalisation des quartiers de Libreville au coeur d’un échange entre experts et entrepreneurs

7 experts et entrepreneurs, parmi lesquels Arnauld Engandji, responsable de l’entreprise de covoiturage Habana, Yoan Mabicka, directeur général de Assistance depannage service, Boursier Tchibinda, consultant eGabon, entre autres, se sont réunis ce jeudi 5 octobre 2020 au sein de la Société d’Incubation numérique du Gabon (SING) pour engager la discussion sur les enjeux socio-économiques de la cartographie digitale au Gabon. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du hackathon organisé par la startup Pozi pour dessiner les quartiers de Libreville sur le digital. 

« Mon quartier, ma ville, Libreville », c’est le nom donné à cet hackathon organisé par la startup Pozi spécialisée dans le suivi de véhicules et la gestion de la flotte à distance, qui se tient depuis ce jeudi 5 novembre 2020. Son but est de fournir une carte digitale de Libreville, enrichie de l’ensemble des quartiers et points de référence que les Librevillois utilisent chaque jour pour se repérer dans la capitale. 

Selon les organisateurs, une cartographie enrichie de Libreville pourrait servir sur de nombreux plans économique, sanitaire, social et touristique. C’était là tout l’intérêt de la rencontre qui s’est tenue entre 7 différents experts et entrepreneurs afin de mettre en évidence et de comprendre les enjeux y relatifs. 

Arnauld Engandji responsable de l’entreprise de covoiturage Habana et ancien ministre des Travaux publics © D.R.

En effet, au niveau des impacts sociaux c’est Rufin Mikala Mussavu de l’AGEOS, Dr. Franck Ehoumba du SAMU Gabon, Aurélie Danieli de l’Institut Français du Gabon et Boursier Tchibinda, consultant qui ont pu lister plusieurs enjeux. On note entre l’amélioration des interventions d’urgences médicales, la prévention des sinistres et inondations, la préservation des forêts, la résolution des conflits liés à l’attribution des terres, entre autres. 

Sur le plan économique, Arnauld Engandji, Yoan Mabicka et Désirée Mengue, Responsable commerciale de Yoboresto ont soulevé les questions de l’optimisation des services de livraison à domicile, la localisation des commerces et entreprises, la dynamisation des services faisant appel à la géolocalisation, l’amélioration du renseignement touristique, pour ne citer que celles-là.  

Prévu prendre fin ce vendredi 6 novembre 2020, les résultats du hackathon « Mon quartier, ma ville, Libreville », devrait pouvoir faire l’objet d’une prochaine communication. 

 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion