samedi,27 novembre 2021
AccueilA La UneGabon : la future cimenterie Dangote devrait produire 1 million de tonnes...

Gabon : la future cimenterie Dangote devrait produire 1 million de tonnes par an

Ecouter cet article

L’annonce a été faite ce samedi 29 février par l’homme d’affaires et philanthrope nigérian Aliko Dangote, en marge de la présentation des résultats annuels pour l’exercice 2019 de son entreprise de fabrication de ciment. Après le Congo-Brazzaville, le Cameroun, l‘Éthiopie, la Zambie, la Côte d’Ivoire ou encore le Sénégal, Dangote Cement l’un des principaux cimentiers du continent, a mis le cap sur le Gabon où il s’apprête à lancer la construction d’une usine à 44,5 milliards de FCFA d’une capacité de 3 000 tonnes/jour.

En effet, dans un secteur du Bâtiment et travaux publics (BTP) en pleine expansion après la chute de 2015, où les matériaux de construction constitués principalement de ciment et de sable ont enregistré des performances en forte augmentation en 2018 par rapport à 2017, cette nouvelle a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par les  observateurs de l’économie gabonaise

Consécutive à un accord portant sur un montant de 44,5 milliards de FCFA signé avec les autorités gabonaises, la construction de cette unité de broyage de clinker qui devrait livrer jusqu’à 3 000 tonnes par jour, et donc environ 1 million de tonnes par an, reflète à la fois l’amélioration du climat des affaires et la volonté africaine d’intensifier la coopération sud-sud, puisque la future usine appartient au groupe Dangote Cement détenu par Aliko Dangote, l’homme le plus riche du continent. 

Ce complexe, qui devrait être achevé d’ici le premier trimestre de 2021, devrait permettre au pays en plus de disposer d’au moins trois acteurs majeurs avec le groupe cimentier marocain Cimaf, et CimGabon notamment, de combler l’écart de production de ciment. Avec une production à 487 010 tonnes en 2018, 341 352  tonnes en 2017, cette nouvelle usine devrait donc permettre d’atteindre, voire dépasser les niveaux de production actuels. 

Suscitant d’ores et déjà beaucoup d’intérêt à la fois du gouvernement et de la population gabonaise, cette usine située sur plus de 10,5 hectares de terrain à côté du New Owendo International Port (NOIP), permettra à l’opérateur nigérian d’approvisionner l’ensemble du pays et partant, la région Afrique centrale dans son ensemble. Elle contribuera également a créer des emplois, au regard du volume croissant et constant de projets d’investissements dans le pays. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop