lundi,20 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: la FSBO arme les journalistes d’arguments pour la défense des droits...

Gabon: la FSBO arme les journalistes d’arguments pour la défense des droits des femmes

Ecouter cet article

Une quinzaine de journalistes de la presse écrite, la presse audiovisuelle, la presse en ligne et la radio, étaient réunis ce mardi 8 décembre 2020 dans les locaux de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO) dans le cadre d’un atelier d’analyse et de sensibilisation sur l’approche genre. Objectif, renforcer les capacités des journalistes pour la défense et la promotion des droits des femmes dans les médias. 

Considérant que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droit », comme le dispose l’article premier de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, la prise en compte de l’approche genre en vue de l’égalité des femmes et des hommes est un enjeu essentiel des questions de développement et de solidarité, entre autres. 

Conscient du rôle prépondérant que peuvent jouer les professionnels des médias dans la transformation des mentalités, il était question lors de cet atelier, d’outiller les journalistes pour un traitement d’information plus sensible aux questions du genre. En toile de fond, la réduction des inégalités hommes-femmes, la lutte contre les stéréotypes, le sexisme, la lutte contre les violences faites aux femmes, l’un des principaux chevaux de bataille de la première dame Sylvia Bongo Ondimba, qui œuvre chaque jour via sa Fondation éponyme. 

« Les journalistes par leurs reportages peuvent soit promouvoir l’égalité des genres, soit renforcer des stéréotypes ou le sexisme, qui peuvent aussi être des causes de la violence à l’égard des femmes », a expliqué Jessica Ilunga, responsable communication à la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille. 

Il convient de souligner qu’à ce jour, le Gabon a fait des efforts significatifs en matière d’autonomisation et d’épanouissement de la femme. Selon les données fournies par les analystes dans le dernier indice Mo Ibrahim sur la gouvernance des pays africains, on se rend compte que le Gabon a beaucoup évolué ces 10 dernières années. 
En matière de représentation des femmes dans la machine politique par exemple, le Gabon se classe à la 13ème place sur 54 pays africains. S’agissant de l’égal accès aux services publics pour les femmes, le pays est 12ème sur 54. Concernant les opportunités socio-économiques pour les femmes, il détient la 29ème place dans le continent, et arrive à la 17ème place en matière d’égalité des libertés civiles. Toute chose qui le caractérise comme un « modèle » en matière des droits des femmes.

Laissez votre commentaire

Enami Shop