vendredi,22 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: la Fifpro apporte son soutien aux footballeurs locaux et met la...

Gabon: la Fifpro apporte son soutien aux footballeurs locaux et met la pression sur la Fegafoot

Ecouter cet article

En annonçant ce mardi 20 avril le versement de la deuxième tranche de l’aide Covid-19 ainsi que l’élargissement de l’assiette des bénéficiaires, incluant notamment les « anciens » entraîneurs, footballeurs, arbitres ou dirigeants ayant servi le football gabonais, la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) a suscité un véritable tollé notamment auprès des joueurs locaux. S’estimant lésé au regard des engagements pris par la Fédé, ces derniers multiplient les réactions, avec le soutien notable de la Fifpro.

« L’aide Covid-19 octroyée par la FIFA n’a jamais été pour payer les joueurs ». Tels sont les mots prononcés par le président de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) Pierre Alain Mounguengui, ce jeudi lors d’un point de presse. Des mots qui selon l’Association des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG), ne reflètent pas les « engagements » pris par la Fédé il y a tout juste une semaine à l’occasion d’une rencontre de conciliation entre les deux parties.

En effet, alors que l’institution et l’association dirigée par l’ancien international Rémy Ebanega, avaient convenu du paiement de « 50 000 FCFA pour le forfait aide Covid à l’endroit des footballeurs en activité, et 150 000 FCFA par joueur concerné par les impayés des saisons 2016-2017 et 2017-2018, pris en charge par la Fegafoot dans le processus de recouvrement de la dette », il n’en a finalement rien été. Résultat, déjà précarisés, les joueurs locaux semblent désormais réduits à la mendicité.

Réagissant à cette situation dramatique aussi bien pour le football gabonais que pour le football continental, la Fifpro, Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels, a tenu à apporter son soutien aux footballeurs locaux. Ceux-là même, qui contrairement à leurs confrères d’autres pays africains notamment de la Côte d’Ivoire, ou encore du Mali, n’ont pas disputé la moindre rencontre depuis plus de 400 jours.
Nécessaire, voire primordial pour ces joueurs désormais au fond du gouffre aussi bien sur le plan sportif que financier, cette deuxième tranche de l’aide Covid-19 qui semble donc ne pas être « destinée » à ceux-là qui font vivre notre football au quotidien, n’aura donc pas totalement servi à « soutenir ceux qui se retrouvent dans le besoin » comme l’avait pourtant annoncé la Fifa.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop