dimanche,25 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: la Fesena pour le boycott du Baccalauréat 2020

Gabon: la Fesena pour le boycott du Baccalauréat 2020

C’est par le biais d’un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Gabon Media Time ce jour que la Fédération syndicale des enseignants de l’éducation nationale (Fesena) a clairement affiché son opposition au déroulement du baccalauréat d’août 2020. Occasion pour cette organisation syndicale de  dénoncer le caractère esclavagiste de la décision n° 00047 du 14 juillet 2020 prise par le ministre de l’Education nationale Patrick Mouguiama Daouda qui « assombrit les perspectives des enseignants » dans leur plan de carrière.

La reprise de cours effective depuis le lundi 20 juillet dernier reste secouée par de vives tensions entre la tutelle et les partenaires sociaux. Au nombre des organisations syndicales qui ont décidé de ne pas s’aligner à la donne gouvernementale, s’est jointe la Fesena. En effet, les leaders syndicaux de cette structure syndicale se sont offusqués face au traitement peu valorisant dont font l’objet les enseignants. 

Pour Alain Mouagouadi, secrétaire général de la Fesena, il est inadmissible que « le nouveau calendrier ne prend pas en compte le concours interne de l’Ecole normale supérieure et les concours interne et externe de l’Ecole normale des instituteurs. Pendant que les administrations militaire et sécuritaire recrutent à tour de bras », a-t-il indiqué à propos de la décision n° 00047 du 14 juillet 2020 prise par Patrick Mouguiama Daouda

Par ailleurs, le leader syndical a, au nom de ses pairs, affirmé sans partage leur soutien à leur consoeur de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) dans le boycott du Baccalauréat prévu le 20 août prochain. « La décision n°00047 est une provocation de plus. (…). Nos situations administratives sont bloquées, nos rappels ne sont plus payés, nos concours sont supprimés, nos conditions de travail se dégradent chaque jour que Dieu fait et nos vacations ne sont toujours pas payées. (…)Je vous invite à poursuivre le boycott », a-t-il lancé à l’endroit des enseignants. Un boycott qui ne devra être stoppé qu’en cas de satisfaction intégrale de leurs revendications susmentionnées.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt