mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneGabon: la Fenasyca dénonce des recrutements frauduleux au ministère de la Culture

Gabon: la Fenasyca dénonce des recrutements frauduleux au ministère de la Culture

Ecouter cet article

Absence de nomination et d’affectation au sein du ministère de la Culture et des Arts, étudiants fantômes admis aux examens notamment à l’École nationale d’art et manufacture (ENAM), entre autres. Tels sont quelques uns des principaux points qui ont été abordés, le lundi 17 janvier 2022, lors de la conférence de presse de la Fédération nationale des syndicats des secteurs de la culture et des arts (Fenasyca), en réaction à la sortie du ministre de la Fonction publique Madeleine Berre, qui a récemment dressé le bilan des régularisations des situations administratives des agents de l’État entre 2019 et 2021. 

Lors de la conférence de presse animée le 13 janvier dernier, et qui avait pour but de livrer le bilan du plan de régularisation des situations administratives des agents de l’Etat, le ministre de la Fonction publique, Madeleine Berre, avait déclaré que le gouvernement a recruté et reclassé 11 475 agents à la Fonction publique à fin décembre 2021, au titre de l’exercice 2019-2021. 

Pour la Fédération nationale des syndicats des secteurs de la culture et des arts, c’est un bilan mitigé. Lequel bataille dur pour faire le ménage au ministère de la Culture et des Arts. La Fenasyca s’intéresse particulièrement au recrutement de 12 étudiants n’ayant jamais suivi une formation à l’École nationale d’art et de manufacture (Enam) et dont les noms figurent sur l’arrêté portant proclamation des résultats du jury de la Licence professionnelle artistique (LPA) et du Diplôme national d’expression artistique (DNEA).

Une situation incompréhensible que la centrale syndicale a tenu à dénoncer. « La Fenasyca a exigé le retrait immédiat de leurs dossiers du processus de recrutement en cours, elle dénonce également le mécanisme de recrutement frauduleux via le canal de la promotion 2015 de l’Enam, d’une cohorte de 139 personnes. Par ailleurs, elle promet de dévoiler l’identité de ces personnes » a déclaré Christian Mermence N’nang Nsome, président de ladite formation.

Il faut dire que ces revendications et le constat qui les fonde ne sont pas nouveaux. La Fenasyca appelle l’exécutif à réformer le ministère de la Culture et des Arts pour qu’il devienne un département ministériel plus stratégique et dynamique. Elle demande entre autres, des recrutements directs, la création des corps d’intégration des métiers de la culture, la mise en place de la Commission permanente du dialogue social au ministère de la Culture et des Arts.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop