dimanche,2 octobre 2022
AccueilDerniers articlesGabon: la Fenapeg pour une année scolaire sans mouvement de grève

Gabon: la Fenapeg pour une année scolaire sans mouvement de grève

Ecouter cet article

Les élèves ont timidement repris le chemin des classes ce lundi 5 septembre 2022, suite à la communication du gouvernement appelant à une reprise effective des cours. Un début bien que fébrile qui ne saurait dans les semaines à venir s’accentuer et pour lequel la Fédération nationale des associations des parents d’élèves (Fenapeg) a plaidé pour une année scolaire sans mouvement de grève. 

Acteurs majeurs dans l’instruction et la formation des élèves, les parents ont un fort rôle à jouer. C’est à cet effet que la Fenapeg a, par l’entremise de son président René Mezui Menié, présenté une série de recommandations auprès des autorités gouvernementales. Lesquelles pourront permettre le bon déroulement de l’année académique en cours et éviter ainsi de potentiels mouvements de grèves.

Après le rôle de pacification joué l’année écoulée pour le déroulement serein de l’année académique, ces derniers souhaitent des cours sans accroche. « Au niveau de l’encadrement pédagogique nous souhaitons que nos enfants trouvent des encadreurs logés à l’enseigne où ils peuvent réellement exercer leurs fonctions. Nous pensons notamment à leurs émoluments, à leurs recrutements en nombre suffisant. Nous voulons également que les enfants se retrouvent dans des structures convenables » a déclaré René Mezui Menié.

En outre, le président de la Fenapeg est revenu sur la mesure de gratuité du transport scolaire. « C’est une bonne chose de revenir sur la gratuité mais si nous l’adoptons, il faut être sûr que les élèves partiront d’un point A à un point B, sans arriver en retard à l’école. L’attente des bus ne doit pas être longue. Il faut 15 ou 20 minutes tout au plus. En plus, il faut s’assurer qu’il y ait du matériel roulant. Ceci afin d’éviter des bousculades », a déclaré René Mezui Menié.

Ainsi, les mesures énoncées par René Mezui Menié pourraient favoriser une année scolaire sans interruption. Il serait donc judicieux pour les autorités gouvernementales de s’asseoir avec toutes les parties, de poser les vrais problèmes afin d’aboutir éventuellement à des solutions satisfaisantes pour tous. L’avenir de nos enfants en dépend.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x