jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: la Fegafoot contredit par Mario Lemina sur la virée nocturne des...

Gabon: la Fegafoot contredit par Mario Lemina sur la virée nocturne des Panthères à Dubaï

Ecouter cet article

C’est l’incroyable cacophonie qui règne au sein du Football gabonais au sujet d’une virée nocturne arrosée organisée à Dubaï. Dans un communiqué lapidaire, la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) affirmait que ces vidéos dataient d’avant la mise au vert. Une tentative de justification balayée d’un revers de la main par Mario Lemina, qui a admis que les faits avaient eu lieu après la rencontre contre la Mauritanie.

L’ambiance autour de la sélection nationale n’aura jamais été aussi morose. Entre tensions sociales et imbroglio tous azimuts, la délégation gabonaise semble partie du mauvais pied pour disputer cette 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui se débute ce dimanche 9 janvier 2022 au Cameroun. D’ailleurs, les performances de nos Panthères du Gabon pourraient être fortement amoindries avec l’absence des 3 cadors du 11 type. Aaron Boupendza, Mario Lemina et le capitaine emblématique Pierrr-Emerick Aubameyang, tous Covid-19 positifs.

Selon des sources proches du staff de préparation, ces contaminations seraient liées à l’indiscipline de nos champions lors du stage à Dubaï. « Beaucoup n’ont pas respecté les gestes barrières, il faut le dire », a confié une source proche de la délégation gabonaise à Gabon Media Time (GMT). Pourtant, Alain Mouguengui, président de la Fegafoot a décidé de botter en touche en indiquant que les vidéos prises le 5 janvier 2022 du compte Snapchat de l’humoriste marocain, Walid Sax, sont «  hors contexte et antérieurs à la mise au vert de Dubaï ».

Si des congrès tels Media241 ont d’ores et déjà démontré la campagne de communication démagogique à laquelle se sont  livrés les responsables du Football Gabonais pour défendre l’indéfendable, d’autres sources ont permis de mettre à mal ce communiqué de la première instance du sport roi dans notre pays. C’est le cas de Mario Lemina qui a dénoncé une cabale médiatique tout en admettant que les vidéos avaient bien été prises dans le restaurant de luxe «  Billionaire Dubaï » sis au Taj Hôtel.

Testé positif, et en mauvaise odeur de sainteté avec le public gabonais qui n’aurait pas oublié ses dernières sorties médiatiques condescendantes sur les journalistes sportifs mais également sur Ibrahim Ndong, le pensionnaire de l’OGC Nice a précisé que « c’est trop donc quand on est au restau après un match parce qu’on a quartier libre et qu’il y a un peu de musique, il faut toujours en faire plus », a-t-il indiqué sur son statut Instagram. De quoi répondre à la Fegafoot qui était persuadée d’avoir réussi à faire taire le débat en installant le flou autour de cette virée dite de la discorde. Vivement que ce fait insolite soit le dernier avant le début de la CAN.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop