samedi,25 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: la FAO lance un programme de réinsertion des prisonniers à travers...

Gabon: la FAO lance un programme de réinsertion des prisonniers à travers l’agriculture à Oyem

Ecouter cet article

Des jardins vivriers comme outil de réinsertion socioprofessionnelle des jeunes en milieu carcéral. Tel est le projet agricole pilote lancé par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), laquelle a procédé le weekend écoulé à la remise de matériel agricole au bénéfice de la prison centrale d’Oyem, dans le Woleu-Ntem, rapporte l’antenne provinciale de Radio Gabon. 

La FAO veut donner des chances de réinsertion aux populations en milieu carcéral. L’organe onusien a lancé la phase pilote d’un projet agricole visant à réinsérer les détenus de prison dans la vie sociale. « Une initiative qui contribuera à la réinsertion sociale et économique des personnes détenues », a indiqué l’agence onusienne dans un tweet.

Il s’agit pour les détenus de la prison centrale d’Oyem de mettre à profit leur temps pour pratiquer l’activité agricole. Un secteur qui attire de moins en moins des populations, notamment les jeunes. Afin d’encourager les prisonniers à investir et explorer le secteur de l’agriculture, la FAO met ainsi à disposition de la prison centrale d’Oyem, du matériel agricole et des semences.

Ce projet devrait pouvoir dans le long terme, susciter l’adhésion des détenus une fois libérés, à l’activité agricole, la production végétale. Selon la FAO, le projet devrait s’étendre dans d’autres prisons du pays pour essayer d’occuper les prisonniers confrontés au problème de l’oisiveté.    

Laissez votre commentaire

Enami Shop