lundi,20 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: la FAO appelle à voler au secours des abeilles

Gabon: la FAO appelle à voler au secours des abeilles

Ecouter cet article

 « Volons au secours des abeilles, reconstruire en mieux pour les abeilles », tel a été le thème retenu cette année dans le cadre de la journée mondiale des abeilles célébrée chaque 20 mai depuis quatre ans par la communauté internationale. C’est au siège du bureau sous-régional de la Food and Agriculture Organisation (FAO) pour l’Afrique Centrale que la célébration dudit événement s’est faite avec pour particularité, la sensibilisation des jeunes apprenants du complexe Léon Mba sur la question du rôle des abeilles.

Le jeudi 20 mai 2021 dernier, la communauté internationale célébrait, comme depuis quatre ans maintenant, la journée mondiale des abeilles. À l’occasion de cette cérémonie de commémoration basée sur le thème « Volons au secours des abeilles, reconstruire en mieux pour les abeilles », le siège de la FAO pour l’Afrique Centrale a accueilli en son sein, les jeunes scolarisés du complexe Léon Mba en vue de leur expliquer le rôle des abeilles dans le processus de pollinisation des plantes. 

Ce sont les élèves des classes scientifiques qui ont eu l’honneur de prendre part à cette journée de commémoration. Au menu, visite guidée du jardin vivrier et conférence-débat animées par Arsène Nsimaga en sa qualité d’expert de production de miel de la Food and Agriculture Organisation (FAO). Il était question pour lui de montrer à ces apprenants comment les abeilles jouent un rôle capital dans la pollinisation des plantes et dans le maintien de la biodiversité. 

 « La pollinisation est un processus fondamental pour la survie des écosystèmes car de lui dépend  la reproduction de près de 80% des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que 75% des cultures vivrières et 35% des terres agricoles à l’échelle de la planète  », a expliqué Arsène Nsimaga. 

Néanmoins, les activités anthropiques de l’Homme entre autres insecticides et produits nuisibles menacent sérieusement la survie des abeilles.  À ce propos, Lionel Kinadjian, représentant par intérim du coordonnateur sous régional et représentant au Gabon de la FAO a attiré l’attention sur la nécessité de protéger ces insectes qui contribuent au développement durable. Il invite donc tous les acteurs de la foresterie à un renforcement des mesures de protection des abeilles et des autres pollinisateurs. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop