Gabon: la Fanaf en mission d’inspection à Libreville

Alors que le Gabon doit accueillir la 44ème assemblée générale de la Fédération des sociétés d’assurance de droit national africaines (Fanaf) en février 2020, une délégation du bureau exécutif de cette organisation est présente depuis ce mercredi 4 septembre à Libreville. L’objectif principal de ladite délégation, étant d’évaluer l’état des infrastructures et l’aptitude du Gabon à abriter cet événement. 


Créée le 17 mars 1976 à  Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, la Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (Fanaf) est au fil des ans, devenue une association hors norme sur le continent. Regroupant pas moins de 214 Sociétés Membres, cet organisme dont est membre le Gabon, a décidé d’impliquer un peu plus ses membres. 

Dans cette optique, elle a avait décidé de confier l’organisation de la prochaine assemblée générale de février prochain au Gabon. Ainsi, c’est pour « faire le point de l’organisation de l’assemblée générale de la Fanaf », qu’une mission d’évaluation de l’association est présente depuis ce mercredi à Libreville, et ce jusqu’à ce vendredi.

Si Ernest Assamoi Anasse membre du bureau exécutif, a tenu à rassurer sur le fait que Libreville « est outillée pour accueillir cette grand-messe qui regroupera plus de 1000 délégués », Alain Michel Massoussou le vice-président de l’organisation est lui allé encore plus loin en soulignant le fait « qu’à mi parcours de l’organisation, toutes les conditions sont réunies pour que la finalisation des rencontres avec les différents partenaires se fasse sous l’égide du bureau de la Fanaf ». 

Les différentes séances de travail qui ont lieu depuis ce mercredi, ont donc permis « de faire le point entre le comité local d’organisation et le bureau de la Fanaf, de sorte que les actions soient coordonnées ». Pour rappel, la dernière assemblée générale de la FANAF qui s’est tenue à Tunis, a rassemblé 1100 participants venus de 57 pays dont 700 non membres de l’organisation. 

Laissez votre commentaire