Gabon: La famille Léon Mba se déchire

Feu président Léon Mba Minko © D.R

Réputée unie et harmonieuse, la famille du père de la nation semble s’émietter. C’est du moins ce que laisse présager la sortie médiatique houleuse de la fille aînée Lucie à l’encontre de sa demi-soeur Paulette Ayo-Mba au sujet de la gestion du mausolée qui porte le nom de leur père.



C’est au cours d’un libre propos paru chez notre confrère du quotidien Le Temps le 17 janvier 2019 que Lucie Mba, la fille aînée de la lignée du père de la nation s’est livrée sur la gestion de la mémoire de ce dernier. Elle s’est tout d’abord insurgée contre le rôle de la fondation Président Léon Mba pour la culture, les sciences et les droits de l’Homme dans le patrimoine du défunt. « la régente Paulette Ayo est la mécène devenue et procède arbitrairement à la captation de la subvention allouée par l’Etat au Mausolée Léon Mba  », s’est-elle exprimée.

Poursuivant son propos, l’ancien conseiller d’Omar Bongo Ondimba a dénoncé l’état d’obsolescence avancée dans lequel se trouve le Mausolée qui pourtant se doit d’être un symbole national où les générations futures viendront s’instruire sur leur histoire.« A l’instant où cette fondation s’escrime à parachever les festivités concernant le jubilé du décès du père de la nation, le Mausolée Léon Mba est fermé depuis quatre ans. De part et d’autre, l’établissement est dans un état de délabrement trop important , bibliothèque et éléments de décoration ainsi que les meubles qui y ont été enlevés», a-t-elle décrié.

Au moment de clore son libre propos, l’écrivaine et fille aînée de la lignée Mba a tenu à dénoncer l’illégitimité de sa prétendue demi-soeur quant à la gestion du patrimoine Léon Mba. « Dame Paulette est issue d’une relation compliquée.Chez les Fangs, il suffisait que de tiers intéressés puissent témoigner d’une relation avec une dame pour qu’en cas de grossesse, l’amant fût décrété père de l’enfant à naître. Dès lors, lien génétique ou pas, ce dernier lui était attribué. J’exige au nom de la famille Léon Mba que cesse le trouble de la part de ceux dont le moindre test ADN révélerait à coup sûr l’imposture. Honte aux présumés hoirs qui vilipendent la mémoire de leur père et se vendent à qui mieux met. Ne forçons pas notre destin », a-t-elle conclu.

Si la sortie de Lucie Mba annonce une déchirure profonde au sein de la famille Mba, elle n’est pas un cas isolé. En effet, nous nous souviendrons certainement des divergences au sein des clans Dabany et Bongo. Pour rappel, Jean Boniface Assélé avait rendu public son mécontentement dans la gestion de la santé d’Ali Bongo Ondimba son neveu dont il n’a plus de nouvelles depuis son évacuation le 24 octobre 2018 à Riyad en Arabie Saoudite. La réponse ne s’est pas faite attendre puisque sous l’égide de Nicole Assélé, les enfants Dabany ont réagi vigoureusement en fermant la station Radio Fm appartenant à leur père.

Laissez votre commentaire