Gabon: la direction générale de la SEEG enraye une grève des agents

Seeg
Les agents de la SEEG en mouvement de grève devant le siège social de l'entreprise à Libreville © D.R.

Annoncée pour lundi 09 septembre 2019, la grève des agents de la Société d’Énergie et d’ Eau du Gabon (Seeg) n’a plus eu lieu. Pour cause, le syndicat national des travailleurs du secteur de l’eau et de l’électricité (SYNTEE)  a été invité par la direction générale de ladite entreprise à la table des négociations. Une rencontre qui a finalement débouché sur une suspension du préavis de grève. 

En raison d’un mouvement d’humeur annoncé pour le 09 septembre dernier, les agents de la Seeg réunis au sein du Syntee ont décidé d’un commun accord de revenir  sur leur décision au terme d’une entrevue avec leur hiérarchie.  Les discussions entamées depuis le début de la semaine avec la direction ont abouti à la résolution des points de dissension.  

Parmi les revendications soulevées par les agents de cette société figuraient entre autres les modalités de perception de la taxe relative aux ordures ménagères, fixée à 7%, la question des retraites ainsi que le paiement de la prime de résultat. Sur le premier point, la direction général s’est engagée à édifier les agents sur ce sujet, indiquant par contre que « la communication auprès des usagers n’est pas de son ressort mais de celui de l’Etat, car il s’agit d’un impôt »

Abordant la situation des retraités de la société, qui n’ont toujours pas perçu leurs pensions, les négociations ont connu une avancée significative. En effet, au sortir d’une séance de travail avec les responsables de la CNSS, les syndicalistes ont été informé du paiement imminent des pensions retraite. « A ce sujet, les vérifications effectuées auprès du service comptable ont permis de constater que 39 chèques ont déjà été établis. Il ne manque plus que la signature du directeur général de la CNSS actuellement en déplacement. », rapporte le quotidien L’Union.

En ce qui concerne le paiement de la prime de résultat, les syndicalistes devront patienter jusqu’à la tenue prochaine du conseil d’administration prévu pour fin septembre aux fins d’être  informés des résultats de l’exercice 2018.

Laissez votre commentaire