jeudi,17 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilA La UneGabon: la DGCC et la DGC dénoncent des dépassements de prix

Gabon: la DGCC et la DGC dénoncent des dépassements de prix

Depuis l’avènement du covid-19, plusieurs opérateurs économiques profitent de cette situation de crise pour procéder à une augmentation unilatérale du prix de certains produits alimentaires. C’est du moins le constat fait lors du lancement d’une vaste campagne de contrôle des prix et des stocks de produits de consommation sur toute l’étendue du territoire national initiée conjointement par la Direction générale de la Concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCC) et la Direction générale du Commerce (DGC) et qui rentre dans le cadre de la lutte contre la vie chère. 

Conduite par Luther Steeven Abouna Yangui et Jean François Yanda, directeurs généraux respectivement de la DGCC et de la DGC, cette mission a été l’occasion de se rendre compte des dérives dont se livrent certains opérateurs économiques. En effet, ces derniers procéderaient unilatéralement à l’augmentation de certains produits alimentaires. 

Ainsi, la délégation a visité tour à tour les importateurs, les grossistes, les supermarchés et les commerces de proximité. Il était question de procéder au s’imprégner du « respect des prix et la disponibilité des produits dans les différents commerces ». Une visite qui a d’ailleurs permis de constater que plusieurs opérateurs ne s’alignaient pas à la mercuriale en vigueur. 

 « Nous avons relevé à certains endroits plusieurs  dépassements de prix, notamment sur les huiles, les cuisses de poulet, le poisson de type bar, ainsi que des pénuries de certains produits comme le sel, les huiles, les conserves de sardines à l’huile », a indiqué le directeur général du Commerce Jean François Yanda au terme de cette visite de contrôle. 


Face à cette situation intolérable, Luther Steeven Abouna Yangui, le Directeur général de la concurrence, de la consommation et de répression des fraudes a d’ailleurs annoncé que  « les  commerçants véreux qui ont pris la liberté d’augmenter les prix de façon cavalière et illégale répondront de leurs infractions et en seront sanctionnés par des amendes ».

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance