mardi,3 août 2021
AccueilA La UneGabon: la DGCC en visite d’inspection à l’usine d’Olam Palm de Lambaréné

Gabon: la DGCC en visite d’inspection à l’usine d’Olam Palm de Lambaréné

Ecouter cet article

Bien décidé à comprendre les raisons d’une pénurie d’huile de table qui aura fortement perturbé les habitudes de consommation des populations de l’arrière pays, le directeur général de la concurrence et de la consommation (DGCC) et ses équipes, ont entrepris une visite d’inspection dans l’usine d’Olam Palm de Lambaréné ce mardi 29 juin. Avec pour ambition d’élucider les causes de cette rupture, la délégation conduite par Luther Steeven Abouna Yangui a rencontré les responsables de cette usine.

Engagé à la fois dans le respect des conditions de transparence du marché et dans celui des droits des consommateurs, la direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) entend mener à bien sa mission régaliènne. C’est donc dans le cadre de la mise en oevure de celle-ci, qu’elle s’est rendu ce mardi dans l’usine d’Olam Palm de Lambaréné dans le Moyen-Ogooué, afin de comprendre les raisons d’une pénurie d’huile de table qui aura fortement perturbé les habitudes de consommation des populations.

En effet, passé sans explications de 950-1000 FCFA à 1350 FCFA le litre, et de 5000 à 6500 FCFA le bidon de 5 litres dans certaines surfaces commerciales, l’huile de table bien que produite au Gabon, avait opéré une flambée inexplicable. Or, dans le même temps Olam Palm, principal producteur, avait démenti une quelconque baisse de production, affirmant même que « les volumes produits sont supérieurs à la demande nationale estimée ».

C’est donc pour tenter de comprendre une situation aux contours obscurs, que Luther Steeven Abouna Yangui, le directeur général de la concurrence et de la consommation (DGCC) et ses équipes, ont effectué cette visite de terrain. Visite qui a également permis à cette administration en charge entre autres, de la régulation concurrentielle des marchés et de la protection et la sécurité économique des consommateurs, de procéder aux contrôles des prix et des stocks des produits de premières nécessité dans la ville du « Grand Blanc ».

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.