dimanche,7 août 2022
AccueilA La UneGabon: la déclaration des biens désormais obligatoire pour les candidats aux élections

Gabon: la déclaration des biens désormais obligatoire pour les candidats aux élections

Ecouter cet article

A l’approche des prochaines échéances électorales, plusieurs innovations devraient voir le jour notamment en matière de déclaration des biens pour les candidats aux élections. C’est du moins ce qui ressort de la rencontre intervenue ce mercredi 13 juillet entre le président de la Commission nationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite (CNLCEI) Nestor Mbou, et les responsables du Centre Gabonais des élections (CGE), de la Direction Générale de la Fonction publique, du ministère du Budget et ceux du Ministère de l’intérieur

En effet, au cours de cette séance il était question d’édifier les participants sur les dispositions de la nouvelle loi instituant le régime de prévention et de répression de la corruption et de l’enrichissement illicite au Gabon. Le président de la CNLCEI est pour ce faire longuement revenu sur la Loi n°041/2020 du 22 mars 2021 modifiant certaines dispositions de la loi n°002/2003 du 7 mai 2003, la Loi n°042/2020 du 22 mars 2021 modifiant certaines dispositions de la loi n°003/2003 du 7 mai 2003, le décret n°000324/PR/MCEILPCC du 7 mai 2004.

 Au nombre des innovations Nestor Mbou a souligné que désormais « les Gabonais ont des ambitions de se porter candidat à une élection politique, doivent faire leur déclaration des biens, laquelle donne lieu à la délivrance d’un récépissé qui constitue l’une des pièces exigées par la loi pour le dossier de candidature ».  Ainsi, le non-respect de ces nouvelles dispositions devrait tout logiquement exposé le candidat réfractaire au rejet de son dossier de candidature par le Centre Gabonais des élections.

« Le rôle du Centre Gabonais des élections n’est pas de bloquer son dossier, nous le rejetons purement et simplement ; il a le loisir d’aller devant la Cour constitutionnelle en contentieux pour faire examiner son dossier à nouveau », a pour sa part souligné le président du CGE Moïse Bibalou Koumba.

Ainsi, les éventuels candidats aux élections politiques générales qui pointent à l’horizon sont d’ores et déjà avertis sur les démarches à suivre concernant le dépôt de leur candidature au CGE.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ORPHEE NDONG NZAMBA
ORPHEE NDONG NZAMBA
15 juillet 2022 à 18h27min 18 h 27 min

Guère de souci y afférent !

Que tous soient seulement égaux face à ladite loi !

Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x