mardi,1 décembre 2020
Accueil A La Une Gabon: la Covid-19 accentue les inégalités riches-pauvres selon le PNUD

Gabon: la Covid-19 accentue les inégalités riches-pauvres selon le PNUD

C’est par le biais de son dernier rapport intitulé « impact socio-économique de la Covid-19 au Gabon » publié au mois de juillet 2020 et récemment actualisé, que le Programme des nations unies pour le développement au Gabon (PNUD-Gabon) a révélé l’accentuation des écarts entre classes sociales. Selon l’organe onusien, la pandémie à Coronavirus va « accentuer les inégalités qui sont déjà élevées et pousser certains ménages parmi les plus vulnérables au désinvestissement ».

C’est un secret de polichinelle que de dire que la crise sanitaire liée à la Covid-19 a laissé des traces sur la vie des populations au Gabon comme partout ailleurs. Et cela, d’autant plus que plusieurs activités au noir, dont reposent une bonne partie de l’économie nationale, ont été mises en jachère. Une suspension inévitable pour le gouvernement qui a tout de même manqué d’être accompagnée de mesures devant permettre de soutenir ces « petits travailleurs sans qualification certaine ». Bars, boîte de nuit, garages, et autres petites activités génératrices de revenus fermées, leurs acteurs tirent le diable par la queue depuis.

À ce propos, le Programme des natikns unies pour le développement au Gabon (PNUD-Gabon) a pondu un rapport des plus interpellatifs sur les inégalités sociales accrues par la crise sanitaire. « la perte d’emplois touche plus particulièrement les travailleurs non-qualifiés. Cette baisse de l’emploi et du revenu associée va accroître la pauvreté qui passerait de 33,1% à 34,7% en 2020 », est-il indiqué dans le rapport du PNUD-Gabon. Avant de poursuivre en révélant que « les déciles les plus pauvres subiraient une plus grande baisse de leur consommation comparativement aux déciles les plus riches (14% contre 11%) », précise ledit rapport.

Une situation des plus inquiétantes qui devrait davantage attirer l’attention des gouvernants qui semblent se conforter dans cette position d’arrêt d’activités pour les petits commerces. Le PNUD-Gabon prévoit même que « la Covid-19 pourrait accentuer les inégalités qui sont déjà élevées et pousser certains ménages parmi les plus vulnérables au désinvestissement pour faire face à des dépenses essentielles ou imprévues car ils n’ont pas tous accès à un système de protection sociale leur permettant de pallier l’intégralité des effets négatifs de la pandémie », a-t-elle conclu à ce propos. Il revient dès lors au gouvernement de ne pas perdre de vue la condition des acteurs du secteur dit informel.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion