dimanche,25 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: la Cour constitutionnelle valide la dépénalisation de l’homosexualité

Gabon: la Cour constitutionnelle valide la dépénalisation de l’homosexualité

Saisie par plusieurs citoyens dont le pasteur Gaspard Obiang Obame du ministère évangélique le Son de la Trompette sur le retrait de l’alinéa 5 de l’article 402 de la loi n°042/01 du 5 juillet 2019 portant Code pénal incriminant l’homosexualité, la Cour constitutionnelle aurait rejeté l’ensemble des requêtes introduites à cet effet. Une décision qui acte donc le retrait de cette disposition qui avait suscité une vague d’indignations dans l’opinion. 

Saisi par une association, un parti politique et plusieurs citoyens dont le leader religieux, « aux fins de déclaration d’inconstitutionnalité de la loi portant modification de la loi n°042/2018 du 05 juillet 2019 portant Code pénal », la haute cour aurait finalement rendu sa décision près de 3 semaines après l’introduction desdites requêtes. Ainsi, selon une source bien introduite au sein de l’institution, elle a jugé irrecevable l’ensemble des requêtes. 

Motif de ce rejet, « ces recours ont été déposés en retard », assure notre source. Cette décision de la Cour constitutionnelle vient donc clore ce feuilleton, le jugement de la haute juridiction ne pouvant faire l’objet de recours. 

Il faut dire que l’adoption par le parlement de la dépénalisation de l’homosexualité avait donné lieu à un vif débat dans l’opinion. Plusieurs acteurs religieux, politiques, de la société civile et de nombreux citoyens s’étaient dit opposés à cette mesure portée à l’époque par l’ancien Premier ministre Julien Nkoghe Bekale. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt