dimanche,18 avril 2021
AccueilDerniers articlesGabon: la Cosyref, le Synafopra et le MSTGV disposés à dialoguer avec...

Gabon: la Cosyref, le Synafopra et le MSTGV disposés à dialoguer avec le gouvernement

Ce lundi 23 novembre 2020, les agents publics réunis au sein du Syndicat national des agents de la fonction publique (Synafopra), le Mouvement social des travailleurs gabonais vaillants (MSTGV) et la Confédération des syndicats des régies financières et des administrations assimilées (Cosyrefa) ont tenu une assemblée générale aux abords du ministère de la Fonction publique. Il était question pour les leaders syndicaux de faire le point à la base des avancées de leurs revendications surtout à la suite des décisions prises lors du Conseil des ministres du 20 novembre dernier. 

C’est réunis autour de leurs responsables syndicaux que les agents publics en grève ont tenu à faire le point de l’avancement de leurs revendications. Une assemblée générale explicative qui intervient quelques jours après la tenue du Conseil des ministres qui a entériné une série de mesures visant à répondre aux préoccupations de l’ensemble des agents publics. 

Ainsi, les agents ont pu apprécier les conclusions de l’exécutif en faveur de l’amélioration de leurs conditions de travail. A cet effet, le porte parole de circonstance de ces différentes plateformes syndicales a salué les signaux donnés par les plus hautes autorités en tête desquelles le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. « C’est l’occasion pour nous de remercier la première institution pour avoir penché son regard sur les préoccupations que nous posons, parce que depuis longtemps, on a fait croire que nous étions des bandits, des extra- terrestres et que les problèmes que nous soulevions n’existaient pas », a indiqué Wilfried Erisco Mvou Ossialas. 

Pour les responsables du Syndicat national des agents de la Fonction publique, du Mouvement social des travailleurs gabonais vaillants et de la Confédération des syndicats des régies financières et des administrations assimilées, il était important de consulter l’avis de la base afin que ce dernier donne son aval ou non pour entamer les négociations avec le gouvernement. Au terme de cette rencontre, les agents publics se sont donné rendez-vous pour le mercredi 25 novembre pour prendre une décision sur la conduite à tenir. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Bestheinfusion