jeudi,25 novembre 2021
AccueilA La UneGabon: la convention nationale extraordinaire des SDG valide la fusion au PDG

Gabon: la convention nationale extraordinaire des SDG valide la fusion au PDG

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’une convention nationale extraordinaire qui a connu son épilogue ce samedi 20 novembre 2021 à son siège social sis à Ambowé que les Sociaux-Démocrates Gabonais (SDG) ont répondu favorablement à l’appel du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba. S’appuyant sur les motions de soutien des militants venus de tous les coins du pays, le Vénérable Sénateur Juste Oswald Louangou Bouyoumeka a acté l’ouverture de cette nouvelle page de son jeune parti pour l’intérêt du Gabon.

« Ensemble on est plus forts », c’est ce célèbre adage qui a fondé la réflexion des militants et militantes des Sociaux-Démocrates Gabonais (SDG) dans la perspective de rallier le Parti démocratique gabonais (PDG). Une requête solennellement émise par le Chef de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE) Ali Bongo Ondimba le 9 juin dernier au cours d’une audience en présence des 7 députés du parti. Conscient de la portée de cette décision et attaché aux valeurs démocratiques du parti, le directoire du SDG a décidé de consulter toutes les composantes.

Pour ce faire, une convention nationale extraordinaire a été organisée du Vendredi 19 au samedi 20 novembre 2021 au siège social au quartier dit « Ambowé » dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville. 

Occasion pour l’ensemble des militants dudit parti politique de se retrouver après plusieurs mois d’arrêt de réunions physiques dû au contexte sanitaire. La cérémonie a débuté avec le bilan d’activités de cette jeune force politique qui a tout de même réalisé une razzia lors des dernières consultations législatives et municipales de 2018.

Par ailleurs, les cadres du parti et les sympathisants membres ont été amenés à examiner l’intérêt de rejoindre le Parti émocratique gabonais. Pour y parvenir, des travaux ont été organisés entre les délégations et les organes internes du parti. Des travaux qui ont été sanctionnés par une décision favorable rendue publique tour à tour par les chefs de délégations et les responsables de jeunes et des femmes via les motions de soutien. Un instant empreint d’émotions où les militants se sont dits prêts à relever le défi de la confiance placée en eux par le Chef de l’État.

Au terme de la lecture du rapport final des commissions, le Président des SDG s’est adressé à toutes les personnes qui ont concouru à faire de leur parti une puissance politique. « Compagnons SDGistes, après avoir répondu favorablement à l’appel du Chef de l’État, vous comprenez que c’est une nouvelle page de notre histoire qui s’ouvre, celle où le SDG ne se trouvera plus dans ce lieu mais plutôt en chacun de vous », a indiqué le Vénérable Sénateur Juste Oswald Louangou Bouyoumeka. Non sans les inviter à demeurer loyaux, responsables et engagés. Pour information, le SDG compte 7 élus nationaux, un sénateur et 49 élus locaux.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop