dimanche,20 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: la Conasysed exige l'annulation des mesures d'austérité adoptées le 18 juin...

Gabon: la Conasysed exige l’annulation des mesures d’austérité adoptées le 18 juin 2018

A l’heure de la vague d’arrestations d’anciens hauts cadres de l’administration publique et parapublique et même d’anciens ministres pour détournements présumés de deniers publics, les acteurs de la vie publique s’interrogent sur la crise économique à l’origine des mesures d’austérité ayant gelé les recrutements dans la fonction publique et la régularisation des situations administratives des fonctionnaires. Louis Patrick Mombo, délégué général de la Convention Nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), a donc appelé à la levée immédiate de ces mesures non sans exiger une prise de conscience des problèmes structurants.

Interpellation  de hauts cadres de l’administration, découverte de coffres-forts et sacs d’argent dans le domicile de l’ancien directeur de cabinet du président de la République, voilà ce qui rythme l’actualité du Gabon. Des présumés détournements qui font état de sommes importantes à l’instar des 85 milliards annoncés par notre confrère L’Union, qui auraient disparu des caisses de Gabon oil company (GOC). Autant d’argent qui aurait été distrait et qui a conduit à la remise en question du fondement de la crise économique au Gabon par certains leaders syndicaux. 

Pour Louis Patrick Mombo, délégué général de la Convention Nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), cette situation révèle que le pays va bien. C’est tout le sens de sa sortie sur son compte officiel Facebook. « Ces arrestations et les détentions préventives des hauts cadres, des hautes personnalités, des dirigeants d’entreprises pour corruption, enrichissement illicite, détournements des deniers publics sont une preuve tangible que le Gabon ne traverse aucune crise économique et financière. Autrement dit, le Gabon a beaucoup d’argent », a-t-il indiqué

Par ailleurs, le leader syndical a appelé le gouvernement à l’annulation pure et simple des mesures d’austérité adoptées depuis plus d’un an. Non sans inviter les gouvernants à trouver des solutions aux maux qui minent le quotidien des Gabonais. « Le gouvernement doit annuler toutes les mesures d’austérité, régler tous les problèmes des Gabonais », a-t-il ajouté. 

Rappelons que ces mesures drastiques prises le 21 juin 2018, sont rentrées en vigueur quelque temps après. Il s’agit entre autres de l’interdiction de recrutement de la main d’œuvre non permanente ; du gel des concours, des mises en stage, des titularisations, de l’avancement et du reclassement pour une durée de trois (3) ans et l’assainissement du fichier de titulaire de fonction pour évaluer le niveau des indemnités indues. Autant de problèmes à régler d’urgence selon le délégué général de la Conasysed Louis Patrick Mombo.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt