mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneGabon: la Conasysed et le Sena décident de la reprise des cours

Gabon: la Conasysed et le Sena décident de la reprise des cours

Ecouter cet article

C’est au terme de leur Assemblée générale qui s’est tenue le samedi 22 janvier 2022 à l’école Martine Oulabou que la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) et le Syndicat de l’éducation nationale (Sena) ont annoncé l’arrêt provisoire de leur mouvement. À ce propos, les syndicalistes ont appelé leurs adhérents à la reprise des cours et la cessation de la grève générale pour une durée de deux mois jusqu’à satisfaction des revendications inscrites dans leur cahier de charges.

Après une rencontre avec le ministre de l’Éducation nationale, le Pr. Patrick Mouguiama Daouda, la Conasysed et le Sena semblent convaincus. Ces derniers, ont décidé à l’unanimité de la suspension de deux mois de leur mouvement de grève entamé depuis la rentrée scolaire de septembre dernier. Un ultimatum donné au membre du gouvernement pour résoudre les revendications inscrites dans le cahier de charges.

A cet effet, le représentant de la coalition Conasysed-Sena Alain Mougouadi a relevé les raisons de cette reprise. « Les négociations avec la tutelle ont débouché sur un relevé de conclusions dans lequel les deux parties s’accordent sur le principe de la mise en œuvre du service minimum, conformément aux dispositions de la loi 18/92 et celle 1/ 2 005. Il sera donc mis en place par les syndicats, et en collaboration avec les chefs d’établissement, un quota minimum journalier ou hebdomadaire pour les établissements pré primaires, primaires et secondaires » a t-il déclaré.

Par ailleurs, les deux organisations syndicales ont annoncé l’organisation du concours interne de l’École normale supérieure (ENS) et École normale des instituteurs (ENI) avant la fin de l’année scolaire en cours. Non sans indiquer la signature d’un arrêté mettant en place une commission chargée d’examiner les dossiers des enseignants en situation de recrutement direct. D’autres promesses ont également été faites afin de mettre un terme au bras de fer qui prévaut dans le secteur éducatif depuis plus de 4 mois.

De nombreux points sur lesquels est attendu le ministre de l’Éducation nationale, Pr. Patrick Mouguiama Daouda mais aussi le ministre de la Fonction publique, de l’Emploi, du Travail et de la Formation professionnelle; Madeleine Berre. Lesquels devront prendre ce problème à bras le corps en résolvant les revendications les plus urgentes inscrites dans le cahier de charges des deux syndicats pour la bonne marche de l’année scolaire 2021-2022.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop