mercredi,25 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: la Conasysed dit non au turn over

Gabon: la Conasysed dit non au turn over

C’est par le biais d’une conférence de presse tenue ce mercredi 17 juin que la Convention nationale des syndicats du secteur éducation abrégé Conasysed a réagi à la proposition du gouvernement sur les modalités de reprise des cours que sont le turn-Over et les cours en ligne. Sur les deux aspects, c’est du revers de la main que la Conasysed a battu en brèche lesdites propositions. Pour la convention syndicale, ni les cours en ligne qui ne favorisent pas l’égal accès à l’éducation, ni le turn-over déjà institué au Gabon ne sauraient être des  moyens pertinents pour une reprise des cours responsable et efficiente.  

C’est en réponse à une proposition émanant du gouvernement née d’une séance de travail entre le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale en compagnie de plusieurs ministres dont celui de l’Education nationale le Pr. Patrick Mouguiama Daouda que la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) s’est prononcée sur le turn-over et les cours en ligne moyens retenus par l’exécutif pour une reprise prochaine des cours. 

C’est en expliquant que le turn-over est une expérimentée il y a quelques années pour une raison précise mais qui n’a pas vocation à être pérenne. « Quant au Turn-Over, cette solution qui se voulait provisoire à l’époque du Ministre André MBA OBAME (paix à son âme), pour pallier l’insuffisance des établissements scolaires, s’est muée en double flux, et est devenue pérenne, encourageant ainsi le gouvernement à ne pas investir dans la construction des infrastructures scolaires », a déclaré la Conasysed dans son communiqué. 

À la lumière de ces faits, c’est donc sans appel et de façon expéditive que la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a donné sa position au gouvernement concernant la reprise des cours. Louis Patrick Mombo au nom de la Conasysed « dit non au Turn-Over et au double flux, et exige à nouveau la fin du Turn-Over ». Dans le même temps, Conasysed insiste sur la mise en place d’un plan Marshall qui intègre la construction d’établissements scolaires équipés en laboratoires, bibliothèques, salles d’informatique à laquelle doivent se greffer le recrutement et la formation des enseignants et autres personnels. Louis Patrick Mombo et les siens souhaitent en outre, « connaître la part du budget de l’Etat gabonais dans la mise en place de ce plan ».  

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion