mercredi,7 décembre 2022
AccueilA La UneGabon: la Comilog rétrocède à l'Etat ses actions sur le projet Maboumine

Gabon: la Comilog rétrocède à l’Etat ses actions sur le projet Maboumine

Ecouter cet article

Le vendredi 18 novembre dernier, l’immeuble du 2 décembre a servi de cadre à la signature entre la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et l’Etat gabonais d’un accord de retrocession du gisement polymetallique de niobium de Mabounie. Une rétrocession qui pour les autorités gabonaise devrait permettre de relancer les activités au sein de ce site avec en perspective la production de 2 millions de tonnes de minerai brut par an. 

C’est en présence du premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, du délégué général d’Eramet au Gabon Loïse Tamalgo que ledit contrat de rétrocession a été signé des mains de l’Administrateur directeur général de la Comilog Loed Paul Batolo, du ministre des Mines Elvis Ossindji et du ministre de l’Economie Nicole Jeanine Lydie Roboty, épouse Mbou. La réupération de ce gisement polymétallique-niobium,  tantale, phosphate, uranium et terres rares permettra de renforcer l’essor du secteur minier gabonais. 

Selon le délégué général d’Eramet au Gabon cette cession devrait permettre «  de donner un nouveau souffle au secteur minier qui est très important pour l’économie gabonaise ». A la suite de cette opération le Gabon devrait engager la recherche des partenaires avec qui il pourrait relancer les activités sur ce site en vue de l’exploitation dudit gisement dont les activités sont à l’arrêt depuis 8 ans. 

Situé à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Lambaréné le site de Maboumine qui est pour l’instant inexploité recèle plusieurs métaux. Après plusieurs années d’études réalisées, le projet est aujourd’hui à un  stade de maturité avancé permettant à un partenaire spécialisé dans la  valorisation de ces métaux de se positionner. Pour Eramet et sa filiale Comilog, cette cession s’inscrit dans la stratégie de  recentrage du Groupe dans les métaux du développement économique et  ceux de la transition énergétique. 

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x