jeudi,21 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: la CNSS lance des nouvelles études actuarielles pour matérialiser la réforme...

Gabon: la CNSS lance des nouvelles études actuarielles pour matérialiser la réforme du régime de pensions

Ecouter cet article

Ce jeudi 14 octobre 2021 le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) Patrick Ossi Okori a procédé au lancement des études actuarielles avec en toile de fond un projet de réforme du fonctionnement de cet organisme. Menées par le Groupe de conseil spécialisé Finactu, ces études devraient aboutir à l’élaboration de réformes paramétriques et plus précisément une révision du système de retraite.  

C’est en présence des techniciens du Groupe Finactu et de plusieurs de ses collaborateurs que le premier responsable de la Caisse nationale de sécurité sociale a procédé au lancement de ces études actuarielles. Un événement qui fait suite à l’appel d’offres lancé il y a quelques mois, ayant abouti à la sélection de ce cabinet conseil qui devra finaliser le projet de réforme du régime de base. 

Prévue pour une durée de trois mois, cette étude se fera en trois phases. Il s’agira de l’actualisation de l’étude actuarielle, la création d’un régime complémentaire de retraite par capitalisation et l’extension de la couverture à d’autres catégories de citoyens. Un travail qui devrait mobiliser l’ensemble des techniciens de la CNSS et les experts du Groupe Finactu et qui passe préalablement par la réalisation d’un diagnostic détaillé de la santé financière de l’organisme. 

Lors de son intervention, le directeur général de la CNSS a rappelé l’importance que revêt cette actualisation des études actuarielles, travail préalable selon lui pour arriver à une réforme des régimes de pension. « Il est important de réaliser une étude actuarielle nouvelle, ce conformément à la loi, pour nous assurer des nouvelles dispositions paramétriques pour proposer au gouvernement les différents bouquets de réformes qui vont permettre à la CNSS de recouvrer sa situation financière d’antan mais aussi garantir aux générations futures leur pension sur le long terme », a expliqué Patrick Ossi Okori. 

Pour sa part, le représentant du Groupe Finactu Edouard Trouillet, par ailleurs spécialiste en sécurité sociale, a décliné le chronogramme du travail qui devra être accompli dans le cadre de la réforme des régimes de pension. Il s’agira entre autres de « la collecte des données, la deuxième composante sera d’élaborer et formuler des packages de réforme paramétrique sur lesquelles le directeur général pourra statuer et enfin accompagner la CNSS dans la mise en œuvre de la réforme ».

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop