jeudi,24 septembre 2020
Accueil +GMT Communiqué Gabon: la CNNII dénonce le non-respect des mesures de lutte contre le...

Gabon: la CNNII dénonce le non-respect des mesures de lutte contre le Covid-19 par certains de ses agents

C’est à la suite de la divulgation d’informations sur la mise en confinement d’une trentaine de personnes, passagers d’un navire de fret de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII) à l’hôpital régional de Ntchengué à Port-Gentil, que la Direction générale de cette entreprise a, dans un communiqué parvenu à la rédaction de Gabon Media Time ce dimanche 05 avril 2020, tenu à apporter des précisions sur cette affaire qui défraie la chronique dans la capitale économique. Une affaire qui met en lumière le trafic orchestré par des agents de ladite entreprise en violation des mesures d’interdiction du transport de passagers par voie fluviale arrêtée par le gouvernement. In extenso ladite communication. 

« Communiqué de presse 

Non-respect des mesures de lutte contre le Covid-19

En date du 04 avril 2020, à l’accostage du LCT SETTE CAMA à Port-Gentil, un contrôle inopiné des autorités provinciales et judiciaires a révélé la présence de dix (10) clandestins  à bord du navire en violation des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation du Covid-19 et des consignes internes de l’entreprise.

Saisi de cette situation, la direction générale a immédiatement convoqué une réunion de crise à laquelle ont pris part les agents de Police de l’Air et des Frontières (PAF) affectés sur le site d’ACAE.

Des premières investigations, il ressort que pour ce navire qui a quitté le port de Libreville, ce vendredi 03 mars 2020 aux environs de 11 heures 15 minutes (ETD),  des marins aient embarqué de nuit des clandestins, déjouant ainsi la vigilance de nos équipes de sécurité et des agents des administrations portuaires (PAF, B2 et Délégation des Affaires Maritimes de l’Estuaire) qui ont effectué les contrôles requis à l’appareillage.

En effet,  hormis deux (02) passagers, une mère et sa fille accompagnant une dépouille mortelle, pour lesquels l’embarquement a été régulièrement acté par les administrations portuaires, la Direction Générale n’a jamais été informée de la présence de ces personnes non autorisées à bord. 

Actuellement, l’équipage du LCT SETTE CAMA (douze membres), l’escale militaire à bord ainsi que  les personnes ayant effectué le voyage ont été mis en quarantaine à l’hôpital de NTCHENGUE. 

Dans le même ordre d’idées,  la Direction Générale a pris les dispositions suivantes :

  • déclenchement d’une enquête administrative interne par l’adresse de demandes d’explications aux responsables du site ;
  • débarquement à titre conservatoire de l’équipage concerné qui sera présenté, dans les prochains jours, devant un conseil de discipline ;
  • désignation d’un nouvel équipage ;
  • renforcement des mesures d’inspection des navires par les différents services au port ;
  • désinfection du navire à Port-Gentil.

La compagnie entend  sanctionner cette faute conformément au code du travail, et se réserve en outre le droit d’ester en justice les agents dont la culpabilité sera démontrée par l’enquête administrative interne et le conseil de discipline.

La Direction Générale ».

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Street 103 Gabon Gmt