vendredi,30 septembre 2022
AccueilA La UneGabon: la Cigale enchantée interdite de parution un mois par la HAC

Gabon: la Cigale enchantée interdite de parution un mois par la HAC

Ecouter cet article

Déjà sous le collimateur de la Haute autorité de la communication (HAC) ces derniers mois, l’hebdomadaire La Cigale Enchantée vient une fois de plus de  subir ses foudres. En effet, c’est par le biais d’un communiqué rendu public ce jeudi 11 août 2022 que l’organe chargé de la régulation des médias a annoncé l’interdiction de parution pour un mois du média pour « incitation à la haine, à la xénophobie, au racisme, au tribalisme et porte atteinte à la cohésion sociale ». 

C’est par le biais d’une décision référencée n°000007/HAC/2022 que cette autorité administrative indépendante a statué sur le cas de l’hebdomadaire La Cigale enchantée. Une décision qui fait suite à sa parution n°0079 intitulée « La République s’aplatit aux pieds des Arabo-Berbères ». 

Pour la HAC, cet article illustré par une photo de la première dame Sylvia Bongo Ondimba et son fils  Noureddin Bongo Valentin constitue « une incitation à la haine, à la xénophobie, au racisme, au tribalisme et porte atteinte à la cohésion sociale, à l’ordre public, à la stabilité des institutions et au vivre ensemble ». C’est donc face à ces manquement que le président de la Haute autorité de la communication Germain Ngoyo Moussavou a annoncé d’une part « l’interdiction de parution d’une durée d’un mois du journal La Cigale enchantée et de l’autre le retrait immédiat des kiosques du n°0079 dudit journal », ce conformément au dispositions cumulées des articles 52 et 55 du Code de la communication.

 
Toutefois, si cette décision semble conforme aux dispositions légales notamment l’article 55 de l’ordonnance n°00000010/PR/2018 du 23 février 2018 qui confère au président de la HAC de prendre des « mesures de retrait provisoire de l’autorisation de publier », dans l’opinion cette décision semble incompréhensible. Et pour cause, elle laisse transparaître du deux poids deux mesures, notamment face à la cabale médiatique orchestrée ces dernières semaines par des « médias » fantoches, sans siège social, sans journaliste identifiés et identifiables, sans cartes de presse et agréments techniques, tous méconnus de leurs pairs, proches de la présidence de la République qui bénéficient semble-t-il d’une immunité.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Loozap
12 août 2022 à 8h12min 8 h 12 min

C’est vraiment incroyable

Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x