Gabon: la Cica-Ré et la SCG-Ré pour un partenariat renforcé

Jean Marie Ogandaga lors de la signature de la convention entre la SCG-Ré et la Cica-Ré © D.R

Ce jeudi 7 février 2019 les locaux du ministère de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du développement ont servi de cadre à la cérémonie de signature de convention entre la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré) et la Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cica-Ré). La concrétisation de ce partenariat rentre dans le cadre du renforcement des relations entre ces deux entités qui sont au coeur du développement du secteur de l’assurance.

GABON LIBREVILLE

C’est présidé par le ministre de  de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du développement Jean Marie Ogandaga, accompagné de son ministre délégué Hilaire Machima que s’est déroulée la cérémonie de signature de convention entre la SCG-Ré représenté par son administrateur directeur général Andrew Crépin Gwodog et Jean Baptiste N.Kouame directeur général de Cica-Ré.

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la collaboration et de la coopération entre ces deux entités membres  de la Conférence interafricaine des marchés africains (Cima). Il était donc question lors de cette cérémonie parrainé par le membre du gouvernement de acté la convention de partenariat technique et de collaboration.

Lors de son intervention Jean Marie Ogandaga n’a pas manqué de relever l’importance de ce type de collaboration dans le secteur des assurances. « Dans le cadre des missions que les plus hautes autorités nous ont assignées le secteur des assurances occupe une place importante, car nous sommes convaincu qu’elle participe à la dynamisation de notre économie et même plus à sa diversification », a-t-il relevé.

« En dépit de son ancienneté, la Cicare est venue à l’école de la SCG-Ré parce que c’est un modèle de réussite en termes de gestion de cessions légales et ceci dans le cadre de la coopération Sud-Sud qui vise à renforcer les capacités des entreprises du Sud et particulièrement dans le secteur des assurances et de la réassurance », a indiqué Andrew Gwodog.

En effet, depuis octobre dernier, les ministres des Etats membres ont décidé d’octroyer une cession au premier front de 5% à la Cicare et cette cession légale va entrer en vigueur en janvier 2020.

« Il se trouve que la SCG-Ré, qui est une société plus jeune que la Cicare, a une expérience dans la gestion de la cession légale au premier front puisque depuis sa création en 2012, la SCG-Ré gère de manière satisfaisante et au regard de ses résultats, ses cessions au premier front. Pour nous, il n y a pas de complexe à venir à l’école de la petite sœur pour voir comment elle procède », a expliqué Jean-Baptiste  N.Kouame.

Laissez votre commentaire