mardi,1 décembre 2020
Accueil A La Une Gabon: la CDC engagée dans la lutte contre les cancers féminins

Gabon: la CDC engagée dans la lutte contre les cancers féminins

Le personnel de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est aux petits soins. Ce mardi 20 octobre, les collaboratrices et les conjointes des employés de l’institution financière ont été sensibilisées aux enjeux des cancers féminins par une équipe de la Commission unités mobiles, dans le cadre de la campagne Octobre Rose lancée officiellement le 10 octobre dernier par le ministre de la Santé. Au menu de ce rendez-vous important, un échange instructif sur les dangers des cancers du sein et du col de l’utérus, leur prise en charge, suivi d’un dépistage.

La campagne de sensibilisation Octobre Rose relative aux enjeux des cancers féminins au Gabon, initiée en 2013 par la première dame Sylvia Bongo Ondimba via la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille (FSBO), bat son plein depuis le début du mois d’octobre. A la Caisse des Dépôts et Consignations, c’était l’occasion pour la direction générale de sensibiliser le personnel face au risque des cancers du sein et du col de l’utérus, ce mardi 20 octobre à l’annexe de l’institution financière.

L’équipe médicale du ministère de la Santé qui a procédé au dépistage du personnel de la CDC © D.R.

Au chapitre de la sensibilisation, c’est mademoiselle Vanessa Laurelle Akoma Abiaga, membre de la Commission unités mobiles du ministère de la Santé qui s’est chargée de cette lourde mission. Pour cette sage-femme exerçant au Centre hospitalier universitaire mère et enfant Fondation Jeanne Ebori (CHMEFJE), les cancers féminins doivent être traités plus tôt, par la prévention, notamment à travers le dépistage précoce. 

« Le cancer du col de l’utérus est une infection sexuellement transmissible appelée papillomavirus, qui doit être prise en charge très tôt si l’on veut éviter des complications. Car si des précautions ne sont pas prises, elle pourrait laisser place à une lésion précancéreuse », a précisé Vanessa Laurelle Akoma Abiaga, avant d’ajouter qu’« en l’absence de traitement précoce, la lésion précancéreuse va se transformer en une lésion cancéreuse qui aboutira à un cancer invasif ».

Vanessa Laurelle Akoma Abiaga, sage-femme à Jeanne Ebori, expliquant l’auto-palpation mammaire au personnel de la CDC © D.R.

En plus de la sensibilisation, l’équipe du ministère de la Santé s’est chargée de procéder à un test de dépistage sur l’ensemble du personnel féminin et des conjointes des collaborateurs de la CDC qui ne l’avaient pas encore effectué, par une palpation mammaire. Un dépistage qui a permis à chacune de ces dames de s’assurer de sa bonne santé. Il faut dire que le cancer du sein se manifeste par une boule et le changement de peau au niveau du sein avec une teinte orange. 

Les hommes de la CDC ne sont pas en reste. En effet, la Caisse des Dépôts et Consignations prévoit de s’engager dans la lutte contre les cancers masculins dès novembre à travers November bleu. Un mois qui sera dédié à la sensibilisation contre les cancers touchant la gent masculine.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion