vendredi,25 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : la Banque européenne d’investissement sollicitée pour le financement de projets...

Gabon : la Banque européenne d’investissement sollicitée pour le financement de projets d’infrastructures

Le roadshow du représentant régional de la Banque Européenne d’investissement Nikolaos Milianitis auprès de différents responsables ministériels gabonais début février, a permis à l’institution financière des États membres de l’Union européenne de repérer un certain nombres de projets d’infrastructures à financer. Dans cette optique, de nombreux projets prioritaires lui ont notamment été présentés par le ministre des Infrastructures et de l’Equipement Léon Armel Bounda Balonzi. 

Alors que dans le cadre de son Programme d’Actions Prioritaires, le Gouvernement doit faire face à un certain nombre de difficultés liées notamment au financement de ces projets, la Banque Européenne d’investissements (BEI) pourrait constituer pour le pays, un partenaire viable. Ainsi, pas moins de 14 projets prioritaires disséminés aussi bien dans l’habitat, le transport, les équipements, que les infrastructures routières, pourraient prochainement faire l’objet d’un appui de cette institution. 

En effet, si au cours de son passage au Gabon Nikolaos Milianitis avait déjà souligné « la possibilité pour la BEI d’accompagner le Gabon », cette possibilité semble prendre de plus en plus d’ampleur auprès des autorités qui souhaitent accélérer le processus de transformation du pays grâce notamment à des infrastructures, qui pour l’heure font cruellement défaut. 

La rencontre d’il y a quelques semaines entre le ministre gabonais des Infrastructures et le représentant régional de la BEI a donc été l’occasion pour le membre du gouvernement, « de donner au bailleur des estimations qui seront affinées par des études ». Avec la réhabilitation de l’axe Kougouleu-Medouneu long de 144 km et qui relie la province de l’Estuaire et celle de Woleu-Ntem en ligne de mire, cette possibilité d’appui pourrait s’avérer salutaire. 

D’autres projets d’infrastructures pourraient également faire l’objet d’une attention particulière. Il s’agit entre autres de la rénovation des 83 km de routes entre Ntoum et Cocobeach connectant la Guinée équatoriale au Gabon, mais aussi l’historique boulevard Triomphal Omar-Bongo ou encore les routes Koumameyong-Booué (40 km), Ovan-Makokou (90 km) et Makokou-Belinga (45 km).

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt