dimanche,14 août 2022
AccueilDerniers articlesGabon: la 2ème barrière électrique livrée à Ndindi pour régler le conflit...

Gabon: la 2ème barrière électrique livrée à Ndindi pour régler le conflit Homme-éléphant 2 ans plus tard

Ecouter cet article

C’est le mercredi 20 juillet 2022 que  l’Agence nationale des parcs nationaux a officiellement reçu la 2ème barrière électrique de Ndindi, à la périphérie du parc national de Mayumba et la réhabilitation de la route de Mourindi-Doussala. Ladite barrière cédée aux communautés autochtones et locales s’inscrit dans le cadre du projet de gestion de la faune et des conflits Homme-éléphant (GeFaCHE) financé par le Fonds mondial pour l’Environnement.

C’en est fini des conflits intempestifs entre les populations environnantes de Ndindi et les éléphants de la région. En effet, après deux années de démarches administratives, les responsables des Eaux et Forêts et l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) ont finalement réceptionné le second édifice. Il s’agit d’une barrière électrique séparant le périmètre animalier de l’espace humain. 

C’est un soulagement pour les communautés environnantes des parcs de Mayumba et Moukalaba-doudou. Deux clôtures électriques ont été construites à Ndindi, chef-lieu du département de la Haute-Banio dans la province de la Nyanga, dans le cadre du projet Gestion de la Faune et des Conflits Homme Éléphant dénommé (GeFaCHE) qui a duré 5 ans. Il s’agit d’une clôture au parc national de Mayumba et d’une autre à Mourindi au parc de Moukalaba-doudou.

Pour garantir les intérêts des différentes parties à encadrer la cohabitation Homme-éléphant, un protocole a été signé pour la maintenance et l’entretien de ladite Barrière. Il s’agira concrètement pour les autorités locales de supporter les charges inhérentes à la rémunération des deux « maintenanciers » engagés. Quant à L’ANPN sa mission est de veiller « aux réparations liées à l’électrification de la barrière, des batteries et des panneaux solaires ».

Si cette solution ne règle pas définitivement le problème, elle aura au moins le mérite de réduire la probabilité des dévastations des plantations par les éléphants. Toute chose qui a sans doute motivé la Direction Générale de la Faune et des Aires Protégées (DGFAP) et l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) à gérer avec parcimonie la subvention allouée par le Fonds mondial pour l’Environnement dans le cadre du projet de gestion de la faune et des conflits Homme-éléphant.  

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x