Gabon: Kathy Lepelé bat à mort son fils de 3 ans à Mouila

Un acte des plus effroyables vient de perturber la quiétude des habitants de Motoboko, un quartier populaire du premier arrondissement de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié. Un garçon de 3 ans y a été battu à mort par sa mère dans la nuit du 4 septembre 2019. Placée en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire, Kathy Lepelé, sera présentée au parquet de la République dans les jours à venir, rapporte L’Union.


La colère est très mauvaise conseillère dit un adage populaire. Malheureusement, Kathy Lepelé l’aura appris à ses dépens. En effet, c’est folle de colère que la jeune maman aurait commis l’irréparable en infligeant une punition d’une rare violence à son garçonnet, entraînant le décès de celui-ci. Le petit aurait semble-t-il échappé à sa vigilance et se serait retrouvé au milieu de la voie publique, manquant de se faire renverser par un des véhicules en circulation à cet instant.

Un moment d’inattention de Kathy Lepelé aurait suffit à l’enfant de 3 ans pour se retrouver en pleine rue. Le chauffeur du véhicule qui a manqué de le renverser  n’a pas hésité une seule seconde à reprocher à la jeune « maman indigne, son imprudence et son manque de vigilance, car n’arrivant pas à bien surveiller son garçonnet », a-t-on lu.

Une remarque qui n’a pas été du goût de cette jeune mère qui en est venue aux mains avec son interlocuteur. Après l’altercation, Kathy Lepelé folle de rage, aurait ramené son fils à la maison pour le punir. « Y étant, elle se serait mise à le battre avec cruauté, jusqu’à ce que mort s’en suive », relate le quotidien.

Après le constat d’usage effectué par les Officiers de Police Judiciaire (OPJ), la jeune mère a été placée en garde à vue. Elle sera présentée dans les tout prochains jour devant le Parquet de la République pour être entendue sur cette affaire macabre. La jeune maman devra répondre devant la justice  de cet infanticide quoiqu’involontaire.

Laissez votre commentaire