Gabon: Justin Ndoundangoye reçoit le soutien des agents de la Sogatra

Une vue de l'Assemblée générale du Syatrat © GMT

Le Syndicat des acteurs du transport terrestre (Syatrat), a annoncé ce jeudi 14 juin 2018, lors d’une assemblée générale tenue au sein des locaux de la Société gabonaise de transport (Sogatra), qu’il suspendait son mouvement de grève déclenché le samedi 9 mai 2018 dernier. Une décision selon les leaders de ce mouvement destinée à soutenir les actions du ministre du Transport et de la Logistique, Justin Ndoundangoye, qui depuis son arrivée, ne cesse de mener des réformes en vue de relever la Sogatra.

La Société gabonaise de transport connaît depuis quelque temps déjà, un ensemble de mesures destinées à améliorer son fonctionnement, mais aussi les conditions de travail de ses agents. A cet effet, le Syndicat des acteurs du transport terrestre (Synatrat) a animé une assemblée générale au cours de laquelle ils ont constaté cet état de fait.

«Le but de cette assemblée générale est d’expliquer aux agents, le bien-fondé de la restructuration dont fait l’objet la Sogatra, d’annoncer le paiement d’un mois de salaire, mais aussi pour suspendre le mouvement de grève. Comprenons-nous bien, nous ne levons pas notre mouvement de grève puisque nous n’avons pas encore obtenu une totale satisfaction de nos revendications, nous la suspendons pour permettre au comité de restructuration de mener les actions avec le concours de tous les agents de la Sogatra », a indiqué Rose Lipenda Koumba, secrétaire générale du Syatrat.

Selon le président de cette centrale Syndicale, Rodrigue Tsanga, l’arrivée du nouveau ministre du Transport et de la Logistique, Justin Ndoundangoye, à la tête de ce ministère, est une véritable bénédiction pour leur société qui était déjà au bord de l’implosion. «Le ministre nous a promis que la sogatra ne coulera tant qu’il sera à ce poste et qu’il fera tout ce qui sera en son pouvoir pour redresser cette société de transport. A cet effet, plusieurs actions ont déjà été menés dont deux audits qui ont permis de déterminer avec précision la responsabilité des uns et des autres face à la gestion chaotique de la sogatra, et une restructuration de l’entreprise pour ne citer cela», a-t-il déclaré.

En effet, les audits menés par leur tutelle et la Cour des Comptes, a conduit à la suspension de certains agents. Selon la secrétaire général du Syatrat, ces derniers non de cesse de diffamer et de calomnier sur les réseaux sociaux, le ministre du Transport et les syndicalistes. «Mais nous leur disons que nous avons lancé une restructuration, nous allons accompagner le cabinet du ministre qui est chargé de cette restructuration, nous allons mettre tous nos efforts pour que celle-ci aboutisse et que la Sogatra renaisse de ses cendres. Qu’ils sachent, qu’ils peuvent toujours continuer à calomnier, nous n’allons pas nous arrêter, nous n’allons pas céder à leurs intimidations. Qu’ils disent ce qu’ils ont à dire, tant que les actions du ministre vont dans la résolution des problèmes des agents de Sogatra, nous les soutiendrons» a-t-elle déclaré.

Remerciant le ministre des Transports, Justin Ndoundangoye et plus encore le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, Rodrigue Tsanga, le président du Syatrat, s’est dit prêt à tout mettre en œuvre, pour que les actions et les réformes mises en place et destinées à  relever la Sogatra aboutissent, et redonnent ses lettres de noblesse à leur entreprise. 

Laissez votre commentaire