vendredi,14 août 2020
Accueil Derniers articles Gabon : Justin Ndoundangoye déféré devant le procureur de la République depuis...

Gabon : Justin Ndoundangoye déféré devant le procureur de la République depuis la matinée

Interpellé le jeudi 26 décembre 2019,quelques minutes après avoir vu son immunité parlementaire levée par ses pairs, Justin Ndoudangoye alias « Okulu la solution », ancien ministre des Transports et des Travaux publics a été déféré devant la Cour de justice spéciale de Libreville ce jeudi 9 janvier 2020. Entendu depuis le début de cette matinée pour les faits de malversations financières, de détournements de fonds publics, de blanchiment de capitaux en bande organisée, de concussion, de faux et usage de faux, l’ancien Secrétaire général de l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev) pourrait être transféré à la Prison centrale de Libreville. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Dernier mastodonte de l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev) encore en liberté, Justin Ndoundangoye était sous le radar de la Justice gabonaise. Un feuilleton judiciaire qui tend à sa fin puisque ce dernier a été déféré très tôt ce matin devant le procureur de la Cour judiciaire spéciale de Libreville. Entendu  pour les faits de malversations financières, de détournements de fonds publics, de blanchiment de capitaux en bande organisée, de concussion, de faux et usage de faux, l’ancien ministre des Travaux publics a nettement fort à faire avec ces chefs d’accusation.

Interpellé à deux reprises respectivement les 7 décembre et 25 décembre 2019 à Port-Gentil et Malinga en tentant de rallier le Congo selon des sources judiciaires, « Okulu la solution » aura été définitivement cueilli le jeudi 26 décembre 2019, juste après que son immunité parlementaire ait été levée à la suite d’un vote de ses pairs. Pour rappel, ce fameux jour, le mis en cause affirmait dans une vidéo diffusée sur Gabon Media Time ne pas être inquiété :  « Je n’ai ni volé ni pris quoi que ce soit. Tout ce qui a été dit contre moi n’est pas vrai, car il n’y a aucune preuve. Je vais me mettre à la disposition de la justice, car c’est la volonté de l’Assemblée. Mais que tout soit transparent », avait-il déclaré.

Si pour l’instant aucune information n’a fuitée sur le déroulement de cet entretien assez long, ni sur ses aboutissants, l’on peut déjà s’attendre à un scénario quasi identique à ceux connus par ses anciens proches aujourd’hui écroués à la Prison centrale de Libreville. Ces derniers avaient été présentés devant le parquet de la République pour y subir un long entretien avant d’être placés sous mandat de dépôt. Ainsi donc, Brice Laccruche Alihanga et Tony Ondo Mba accueilleront-ils leur compagnon de longue date en fin de soirée? Le suspens est grand. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Street 103 Gabon Gmt