Gabon: Julien Nkoghe Bekale prône une rationalisation de la dépense publique

Julien Nkoghe Bekale, Premier ministre, chef du gouvernement © D.R

En instituant de nouvelles procédures de gestion budgétaire, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale n’a pas juste redonné la plénitude des pouvoirs à ses ministres. Au regard des principales dispositions contenues dans cette réforme, il apparaît que le chef du gouvernement souhaite dans l’absolu responsabiliser ses ministres en les incitant à la fois à moderniser leurs procédures, mais aussi à agir dans l’intérêt collectif.



Finies les échappatoires pour les membres du gouvernement vis-à-vis du parlement, fini le culte de l’impunité. En instituant de nouvelles procédures de gestion budgétaire, le Premier ministre souhaite miser sur l’économie du juste prix. Ainsi, l’une des mesures phares de cette note circulaire, reste « la Restauration de la prééminence des ordonnateurs principaux du budget de l’État ».

En dehors de cet aspect, il y a également le « renforcement du suivi et des contrôles internes et hiérarchiques » notamment via le « Reporting » institué par le ministre du Budget. La « transmission des plans de passation des marchés et la transmission des comptes-rendus du dialogue entre RPROG et RBOP ainsi qu’entre RBOP et RUO » constitue également une innovation voulue par le Premier ministre.

Ces décisions, s’inscrivent dans la logique de « responsabilisation » mais aussi de « pragmatisme et d’efficacité » à chaque étape du processus de gestion des dépenses budgétaires. Remplacant l’arrêté n°337/PR/MBCP du 29 mai 2017, ce nouvel arrêté porté par le ministre du Budget, donne une nouvelle orientation aux principaux acteurs de la gestion des finances publiques.

À noter que ces nouvelles dispositions en plus de rendre « aux ordonnateurs principaux la plénitude de leurs compétences », permettront de responsabiliser les DCAF, mais aussi l’ensemble des agents de l’État susceptibles d’améliorer le rendement et la viabilité des finances publiques.

Laissez votre commentaire