samedi,22 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: Journée internationale de la solidarité humaine sous le sceau des réformes...

Gabon: Journée internationale de la solidarité humaine sous le sceau des réformes en faveur des personnes vulnérables

Ecouter cet article

Décrétée en 2006 par l’Organisation des Nations unies (ONU), la  journée internationale de la solidarité humaine a été placée cette année sous le sceau des réformes en faveur des personnes vulnérables. Sous le thème « défis et enjeux régionaux de l’action sociale et solidaire pour les personnes vulnérables », cette journée internationale a notamment été au Gabon, l’occasion de mener une réflexion sur les possibilités d’opérationnalisation urgente de certains régimes.

Concept essentiel du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, la solidarité a une nouvelle fois été célébrée en cette année 2021. Placé sous le sceau des réformes et sous le thème des « défis et enjeux régionaux de l’action sociale et solidaire pour les personnes vulnérables », cette journée a été au Gabon, l’occasion pour organismes en charge de la prévoyance sociale entre autre, de mener une réflexion commune sur les possibilités d’opérationnalisation urgente de certains régimes.

En effet, autour notamment du ministre des Affaires sociales et des Droits de la Femme, Prisca Koho Nlend, professionels et experts ont planché sur des thématiques allant des défis et enjeux des OPS dans la prise en charge des personnes vulnérables, à l’effectivité de l’extension de la sécurité sociale comme défis majeurs pour le renforcement de la solidarité, en passant par l’évaluation de mécanismes de lutte contre la vulnérabilité et la protection des populations précaires. Autant de thématiques renforçant la nécessité de réformer certains régimes des travailleurs.

Axant également leurs réflexions sur la responsabilité sociétale et son impact sur les populations, les experts présents à ces travaux qui ont débuté ce mercredi 22 décembre et qui enjambent la dizaine de solidarités commémorant la journée internationale de la solidarité humaine, ont donc permis de replacer les problématiques liées à la protection sociale des personnes vulnérable au centre des échanges. Dans un contexte où « les vagues successives de l’actuelle crise sanitaire ont fortement secoué, et mis à l’épreuve notre mécanisme de protection sociale et nos populations » comme l’a rappelé Prisca Koho Nlend, ces réflexions auront permis à toutes les parties prenantes de revoir leurs copies.Permettant aux panélistes et autres experts dans le domaine « de poser un regard objectif sur les forces et les faiblesses, les risques, mais également les opportunités de réformer notre système de sécurité sociale » comme a renchéri le membre du gouvernement, ces deux jours de travaux ont donc permis notamment à la CNSS, principal organe dédié à la sécurité sociale, « d’entrevoir un double enjeu (…) la pérennité de notre système de base et l’extension de la sécurité sociale aux populations non encore couvertes » comme l’a d’ailleurs souligné Flore Martine Ngningone Obame, directrice génér    ale adjointe.

Laissez votre commentaire

Enami Shop