samedi,4 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : Joël Lehman Sandoungout nommé directeur général de TransUrb

Gabon : Joël Lehman Sandoungout nommé directeur général de TransUrb

Ecouter cet article

Il incarne le nouveau visage de la Société gabonaise de transports urbain (TransUrb), société à polémique lancée jadis par l’ancien ministre Justin Ndoundangoye. Annoncé, retardé puis reporté à nouveau, le projet TransUrb après avoir longtemps stagné, pourrait finalement voir le jour. Le Conseil des ministres de ce vendredi 31 janvier 2020, vient en effet de lui trouver un dirigeant en la personne de Joël Lehman Sandoungout. 

La Société gabonaise de transports Urbains ( TransUrb) va t-elle se débarrasser de son statut de société fantôme qui planait sur sa tête ?? Annoncé une énième fois par le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale à l’occasion de son discours de politique générale devant le Parlement, il semblerait que le gouvernement se soit vraiment résolu à lancer enfin, ce projet qui roupillait, entre deux polémiques dans les cartons poussiéreux du ministère des Transports sous Justin Ndoundangoye . 

 Le Conseil des ministres de ce vendredi 31 janvier  2020 s’est soldé par plusieurs changements au sein de la haute administration gabonaise y compris par le changement de certains directeurs généraux d’entreprises publiques. Dans ce dernier secteur, la Société gabonaise des transports Urbains ( TransUrb) attendue par les populations depuis plusieurs mois s’est vue nommé à sa tête Joël Lehman Sandoungout, ancien directeur général de l’agence nationale des bourses du Gabon (ANBG). 

Présenté lors du Conseil des ministres du jeudi 13 juin 2019, par le ministre des Transports de l’époque Justin Ndoundangoye, le lancement de cette compagnie de transport public dotée d’un « parc de 300 bus et une perspective de 500 emplois » et devant  « participer à la diversification et à l’amélioration de l’offre de transport » avait été annoncé par son initiateur pour le 17 août 2019. 

Trans’Urb a longtemps traîné ce statut de société « fantôme », statut qu’elle a hérité à tort ou à raison de l’opinion, en raison des annonces multiples et répétées du démarrage des activités de cette société de transport urbain qui avait suscité beaucoup d’enthousiasme au sein des populations gabonaises, mais également au sein des employés de la Société gabonaise de Transport (SOGATRA) qui comptait, par l’érection de Trans’Urb, sortir de l’état de léthargie dans lequel elle s’était vautrée en raison de la mauvaise gestion de ses dirigeants. 

⁩Audelà de cette nomination et de l’effectivité éventuelle du démarrage des activités de TransUrb, on ne manquera pas de  souligner l’incongruité de la création d’une énième société de transport alors que la Sogatra nécessitait juste une restructuration. Des millions investis dans une autre structure alors que la Sogatra n’est toujours pas sortie de son incurie. 

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop