dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: Jean Fidèle Otandault, expert comptable et réformateur

Gabon: Jean Fidèle Otandault, expert comptable et réformateur

Face à la crise économico-sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, la question d’un réaménagement de l’équipe gouvernementale occupe de plus en plus les esprits. En effet, si des réformes s’imposent désormais pour remettre à flot l’économie nationale, le choix d’une personnalité capable de mener à bien ces chantiers doit s’appuyer sur plusieurs critères notamment une expérience avérée dans la gestion de la chose publique, un background en matière de finances, les principaux défi étant économiques, mais aussi une capacité de placer le dialogue social au centre de son action. 

Loin de dresser d’entrée de jeu, une liste de personnalités susceptibles de faire l’affaire pour conduire les réformes nécessaires pour une reprise de l’activité économique, de nombreux observateurs s’avancent sur la personnalité qui devrait faire l’affaire. Pour plusieurs d’entre eux, l’actuel député du deuxième arrondissement de Port-Gentil et ancien ministre du Budget et des Comptes publics serait à même de conduire de manière efficace la politique du chef de l’Etat. 

Auteur de plusieurs réformes des finances publiques 

Avec une carrière qui s’est construite essentiellement au ministère du Budget, Jean Fidèle Otandault connaît les rouages économiques. De la Direction générale des ressources et charges publiques, où il a initié un certain nombre de démarches visant à ériger l’orthodoxie financière au centre de la gestion des finances publiques, il a conduit avec efficacité la refonte de l’administration du Budget. Ainsi, il est à l’origine de la création de la Direction générale du budget et des finances publiques (DGBFIP) qui  assure l’exécution de la politique du Gouvernement en matière de budget, de gestion financière et comptable de l’Etat. 

Une expérience acquise en qualité d’expert comptable qui devrait permettre de conduire habillement des réformes pour relever le tissu économique national qui s’est considérablement dégradé depuis la crise sanitaire liée à la propagation de la pandémie de Covid-19 mais surtout avec la chute du prix du baril de pétrole. 

Une capacité d’écoute à toute épreuve ! 

Durant son passage à la tête du ministère du Budget et des Comptes publics dès août 2017, sa qualité de négociateur avait été mise en exergue avec les partenaires sociaux. Jean Fidèle Otandault a été au four et au moulin pour obtenir une trêve sociale avec comme secrétaire général l’actuel ministre délégué à l’Education nationale Yolande Nyonda. Une implication qui aura contribué à apaiser les tensions perceptibles très souvent au sein des régies financières.

Soucieux de la relance de l’économie 

Son  talent de négociateur est sans doute un atout indéniable. Il a été mis à contribution lors des discussions avec les bailleurs de fonds. La détermination de Jean-Fidèle Otandault sera mise à l’épreuve par l’obtention du Mécanisme élargi de crédit avec le Fonds monétaire international (FMI). Il faut d’ailleurs relever que l’année 2018 aura été marquée par des réformes importantes en matière de finances publiques. Des réformes qu’il aura portées de bout en bout en compagnie de son collègue Jean Marie Ogandaga à l’époque ministre en charge de l’Economie.  

Dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19, la mise en place d’un nouveau gouvernement nécessite donc qu’elle soit réunie autour d’une personnalité qui ambitionne mettre de l’ordre dans la gestion des finances publiques mais aussi qui puisse engager un dialogue intensifié avec les partenaires sociaux. C’est d’ailleurs le sens à donner à son appel à un changement de paradigme dans la gouvernance africaine, qui devra s’appuyer sur un programme politique issu de la vision du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.  

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt