Gabon : Jean Fidèle Otandault engagé dans la sensibilisation sur le COVID-19 dans l’Ogooué Maritime

Gabon Gabonmediatime Jean Fidèle Otandault Port Gentil Gabon
Le député Jean Fidèle Otandault lors d'une rencontre avec les populations de sa circonscription © D.R.

Depuis la découverte d’un cas de contamination, le Coronavirus est devenu le sujet phare des ménages au point qu’une psychose est doucement en train de se créer autour. Conscient de son rôle de porte-voix des populations, Jean Fidèle Otandault a invité les Marigovéens au « sens de responsabilité et de maturité » dans le respect des mesures préventives et des usages sanitaires prescrits.


C’est sous un ton pédagogique que le député du 2ème arrondissement de la ville de Port-Gentil Jean Fidèle Otandault a tenu à sensibiliser les populations de cette circonscription et de la commune en général à la propagation du coronavirus. A cet effet, il a rappelé le risque encouru car l’épidémie a enregistré son premier cas au Gabon la semaine écoulée. 

Le député du deuxième arrondissement de Port-Gentil en a profité pour appeler les populations de cette localité à adopter une attitude responsable en suivant méticuleusement la batterie des mesures préventives prises par le gouvernement en vue de lutter contre une éventuelle propagation du Coronavirus. « A bien des égards, celles-ci, bien entendu, invitent chacun de nous au respect, stricto sensu, des consignes ainsi édictées. Et donc, à savoir allier notre sens de responsabilité et de maturité au gage républicain exprimé au travers de toutes les initiatives mises en relief », a indiqué le membre du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG).

En guise de conclusion, Jean Fidèle Otandault a rappelé l’existence d’un numéro vert devant faciliter les prises en charge des personnes présentant des symptômes dudit virus. « En cas des symptômes de la grippe ( fièvre, toux, éternuements, difficultés à respirer) inutile de vous rendre dans une unité de santé ou chez votre médecin traitant : un Numéro Vert gratuit : 1410, est à votre disposition », a-t-il conclu. Il faut souligner que cette communication de l’ancien ministre devrait se poursuivre par une campagne de sensibilisation notamment avec l’envoi de SMS à plus de 1000 contacts essentiellement installés dans le 2ème arrondissement de la capitale économique. Une marque de considération qui ne devrait pas laisser les Marigovéens indifférents d’autant plus qu’il devient le premier membre du parlement gabonais à sensibiliser ses électeurs.

Laissez votre commentaire